Les Postes Locales

Central American Steamship Co

  La Nouvelle-Orléans de la fin du 19e siècle a accueilli trois expédition Macheca et leurs entreprises importatrices. La première a été lancé par l'immigrant maltais Joseph Macheca. Son beau-fils, Joseph P. Macheca, était un des premiers partenaires de l'entreprise. Deux fils de Joseph, John et Michael, les rejoignent plus tard. Joseph P. Macheca a continué à lancer sa propre entreprise, JP Macheca & Co. John et Michael ont formé le cabinet Macheca Brothers, qui a donné naissance à la Nouvelle-Orléans Belize Royal Mail et l'Américan Central Steamship Company. 
Comme les relations familiales ont changé, les relations entre les sociétés changèrent et elles devinrent rivales. Les actifs semblent avoir été déplacé entre les entreprises, en particulier lorsque JP Macheca & Co. échoué en 1883. L'entreprise Macheca Bros a finalement vendu ses actifs de transport de United Fruit. Voici quelques timbres locaux ou privés servant à acheminer courriers et/ou marchandises.

Img 20

Les explications sont tirées et traduites de ce lien:

http://onewal.com/jpmacheca/mships.html

  • Acapulco - S. Francisco Line

    1 Acapulco - S. Francisco Line
    Les Américains voyageant beaucoup, ils aiment à voyager vite ; les distances ne les effraient pas, et nombre de négocians font le trajet de la Californie aux états atlantiques une fois par an. Pour le faire promptement, on a ouvert trois passages interocéaniques, dont celui de l’isthme de Panama est encore le plus suivi, et l’on a rejoint chacune des extrémités de ces passages par des lignes de bateaux à vapeur. Ces lignes sont en relation avec New-York, La Havane, la Nouvelle-Orléans d’une part, Acapulco et San-Francisco de l’autre. De plus, il y a sur chacune des lignes un service subventionné par le gouvernement fédéral et un autre né de la concurrence ; ce dernier est souvent préférable malgré les charges énormes qu’il doit seul supporter. On fait sur ces navires, en vingt ou vingt-deux jours seulement, le trajet. Voici quelques timbres de cette ligne qui bien sûr n'existe plus depuis fort longtemps. Les explications sont tirées de ce lien: http://fr.wikisource.org/wiki/Page:Revue_des_Deux_Mondes_-_1861_-_tome_32.djvu/572
  • MORESNET

    1 MORESNET
    Les timbres de Moresnet sont souvent qualifiés de fantaisistes et ne sont pas catalogués. Peu de philatélistes connaissent Moresnet qui devrait ren réalité se nommer Territoire neutre de Moresnet. Prussiens et néerlandais ne trouvant pas de terrain d'entente pour cette petite enclave, les belges se l'accaparèrent et dès 1930/31 il fut entièrement intégré dans le royaume des belges. Je vous présente un lien bien plus explicite que vous pourrez traduire facilement avec votre ordinateur: http://www.klassische-philatelie.ch/pp_dr/pp_moresnet.html  Image du net! Il me semnble que Timbres-magazine a également fait un excellent article à ce sujet mais je ne sais plus le numéro de la revue. Gilles ou quelqu'un d'autre que je remarcie d'avance, se fera un plaisir de nous ajouter ce détail dans un commentaire. Je me permets de mettre cet article dans les postes locales, même si ce n'est pas tout à fait juste.
  • POSTE LOCALE SOHO

    1 POSTE LOCALE SOHO
    En 1971, la première grève postale a eu lieu au Royaume-Uni. La poste avait le monopole absolu sur la livraison du courrier. En réponse à la grève, le gouvernement a suspendu ce monopole permettant aux services postaux privés à se mettre en place. Le premier timbre utilisé fut un timbre à 2 Shilling. En quelques jours il était déjà obsolète. L'ancien système en Livres, Shillings et Pence prit fin le 15 février et trois nouvelles valeurs en décimales virent le jour. Il s'agit du 10, 15 et 25 pence. La grève pris fin le 7 mars et la poste locale de Soho pris fin. C'était la condition de leur licence, d'arrêter dès que la grêve prennait fin. Source: http://www.peterberthoud.co.uk/2014/02/soho-local-post-issues-own-stamps/
  • TIMBRES LOCAUX AUSTRALIENS

    1 TIMBRES LOCAUX AUSTRALIENS
    J'avais découvert un timbre dans une boite avec du vrac que je ne trouvais dans aucun catalogue traditionnel. Après maintes recherches j'ai pu le trouver dans le lien ci-dessous. http://www.ozrevenues.com/Revenue-Railway-Local-Perfin-Catalogue/locals.htm Controlez bien tout ce qui vous semble bizarre. Regardez les cotes affichées et vous comprendrez pourquoi. N'oubliez pas le lien Australian Tramway Parcel Carriers qui se trouve dans la même page.