SIX PENCE = Attention

Voici une petite histoire du six pence britanique que je vous conseille de lire attentivement!

Un collectionneur qui avait trouvé ce timbre l'ammène chez un marchand en Grande-Bretagne. Il semblait que quelqu'un avait gratté un peu de couleur du timbre. Pour en avoir le cœur net, ils décident de laver le timbre en douceur, en posant le timbre face verso sur l'eau. Malheureusement le marchand c'était trompé et le timbre en question a été mis face recto dans l'eau. En le ressortant de l'eau, toute la couleur avait disparue et on ne voyait plus que le gauffrage. Ils n'avaient jamais vu pareille chose et pourtant ils avaient décollé une multitude de timbres dans leur carrière de collectionneur et de marchand.

Le collectionneur rentre chez lui et décide de consulter un ouvrage philatélique qui parle de ce timbre-poste. Dans le livre "Les timbres des iles britaniques" il trouve une explication. Les feuilles de ces timbres furent d'abord gommées et le motif fut imprimé ensuite. Par erreur certaines de ces feuilles furent imprimées côté gomme, ce qui explique la disparition de la couleur, une fois mis au contact de l'eau.

Que peut-on conclure après avoir lu cet article? Diffusez le aussi souvent que vous pouvez et avant de vouloir laver un timbre, renseignez vous d'abord sur son procédé de fabrication.

Je ne pense pas que tout ça soit répertorié dans beaucoup de catalogues. J'ai vérifié et le Michel Großbritannien-Spezial-Katalog 2004 le liste sous la rubrique 5 G.

                                  Six pence