ÎLE ROUAD

Ile rouad 001Ile rouad 1

 

                                             Ile ROUAD

            Appréciant particulièrement les timbres des ex-colonies françaises, j'ai eu l'opportunité d'acheter une collection interrompue en 1939 et contenant quelques pièces relativement intéressantes ; parmi ces dernières un fragment de lettre affranchi avec les n°1, 2 et 3 de l'île Rouad. De cette île je ne connaissais guère que le nom, Encyclopédie et Web m'apprirent que sa superficie ne dépassait pas 20ha et que, située à 4km au sud-ouest de Tartous sur la côte syrienne, elle avait été occupée de 1915 à 1921 par les troupes françaises pour assister le Corps Expéditionnaire à destination de la Syrie. Ne négligeant pas l'histoire mais, en cette circonstance, davantage intéressé par la philatélie, je fus surpris par le nombre d'articles consacrés aux trois timbres de mon fragment ; par contre, habitué aux '' certitudes '' de nos chers experts, je ne fus pas étonné par les propos contradictoires de ces dits articles : surcharges dans un sens uniquement, mais dans l'autre aussi évidemment ! un seul cachet utilisé, mais un deuxième parfois ! timbres depuis longtemps épuisés en avril ( date du cachet ) mais ré-approvisionnement demandé seulement en juillet de la même année par le gouverneur militaire de l'île !........autant de contradictions et d'invraisemblances qui m'incitèrent à envoyer un courrier à ce sujet à Timbres Magazine. La réponse, qui a été publiée dans le n°141 p.97, m'a déçu car elle n'était qu'un copier-coller de certains des articles déjà lus ; aussi j'en parlai à mon ami Harald Zierock qui, très réactif comme à son accoutumée, envoya un nouveau courrier à Timbres Magazine qui l'intégra dans le n°142 p.96, mais cette fois-ci sans commentaire. Je ne pouvais en rester là et fouillai à nouveau le Web ; bien m'en prit car j'y découvris une étude richement documentée et illustrée de Jacques Sénilh intitulée '' Histoire militaire et postale de l'occupation française de l'île Rouad de 1915 à 1921 '' dont je ne citerai ici qu'un très court extrait qui apporte peut-être, voire certainement, une réponse à notre questionnement: '' … cette surcharge a été appliquée avec plus ou moins de soins par le(s) matelot(s) chargé(s) de l'opération et elle devait faire apparaître des variétés, innocentes ou non : timbre surchargé tenant à non-surchargé, surcharge renversée ( de haut en bas )...... '', curieux n'est-ce pas ?  Comble de l'ironie : il illustre son propos par la photocopie d'un devant de lettre affranchie avec nos timbres et adressée à Monsieur A. Nani, Directeur des Postes Egyptiennes à Port-Saïd, en date du 04/03/1916 ; quoi de plus normal que d'écrire à son supérieur hiérarchique ; pourquoi n'aurait-il pas récidivé le 06/04/1916, date de l'expédition de notre lettre au même A. Nani ?!

                Pas particulièrement attaché au fait que ce fragment soit un '' vrai '' ou un '' faux '', peu importe sa cote puisqu'il n'est pas à vendre, je retiendrai simplement de cette pérégrination philatélique que mes amis collectionneurs et moi-même avons bien choisi l'objet de notre passion car il est fait davantage d'interrogations que de certitudes. Si vous avez l'esprit curieux, si vous n'acceptez jamais les vérités toutes faites, collectionnez les timbres des ex-colonies françaises, vous y trouverez des surcharges à l'endroit, à l'envers, obliques, déformées.... même des timbres dessinés et lithographiés par un militaire en fonction ( cf, le n°1 de Nouvelle-Calédonie ). De quoi vous faire tourner la tête, mais cela est une autre histoire,

                                                                   Gilles Toussaint

  • ÎLE ROUAD bis

    1 ÎLE ROUAD bis
    Notre ami Gilles Toussaint vient juste de me signaler une découverte dans une vente sur offre.                            ILE  ROUAD : extrait de la 262ème Vente sur Offres de PHILATEL.        - timbres n°2 et 3 de l'île Rouad      - 1 lettre avec n°2 à destination de Port-Saïd datée du 22/03/1918              Ces extraits viennent corroborer, voire renforcer, mes suppositions concernant à la fois les surcharges et les dates ; comme quoi les certitudes des experts..... Merci Philatel. J'en profite pour vous en faire part. Relisez aussi l'article suivant pour mieux comprendre. http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/france/les-colonies-francaises/ile-rouad/  
  • Île Rouad / Partie 3

    1 Île Rouad / Partie 3
    Ile Rouad : 3ème épisode           Encore un exemple qui semble confirmer ce que je supposais, aussi bien en ce qui concerne la surcharge ( inversée et peu soignée ) que la date d'expédition de la lettre ( 06/04/1916 ). Straphil, vente sur offre n°104, lot 7749 ( expertisé par Calves ). Cela est rassurant d'avoir l'impression que l'on a parfois raison.                                             Gilles Faisons abstraction de la signature. Quel est votre avis à propos des surcharges Rouad, uniquement au niveau philatlique. Harald