EMISSION DE BORDEAUX 20c bleu (1870 - 1871)

EMISSION DE BORDEAUX    -   20c bleu

(1870 – 1871 )

Rappel historique :

              19 septembre 1870, Paris est assiégée par les Allemands. L'Hôtel de la Monnaie de Bordeaux est choisi pour imprimer les timbres nécessaires à l'affranchissement du courrier sur le territoire non occupé. Le Directeur Général des Postes et Télégraphes fait parvenir au Directeur des Postes de la Gironde un timbre imprimé à Paris, le 20c Cérès bleu dentelé ( n°37 des catalogues ) et lui donne l'ordre de commencer la fabrication le plus tôt possible. Le matériel d'impression étant resté à Paris on décide d'imprimer les nouveaux timbres par le procédé de la lithographie et non dentelés.

 

Impression lithographiée :

             Divers essais sont entrepris, Dambourgez, dessinateur-lithographe, donne un dessin à la plume sur pierre qui est adopté ( type I ). Cependant les diverses opérations nécessaires à la confection des pierres d'impression modifient considérablement l'aspect des timbres qui n'ont qu'une lointaine ressemblance avec le dessin original. On fait alors appel à un artiste spécialisé dans la gravure sur pierre, Léopold Yon. Il réalise quelques modifications et simplifie le dessin ( type II ). Afin de gagner du temps on choisit d'imprimer les nouveaux timbres en feuilles de 300 exemplaires. Techniquement il est très difficile de reproduire 300 fois le même modèle sur la pierre, aussi on décide de créer une pierre intermédiaire appelée pierre-matrice sur laquelle on copie 15 fois le modèle ( 5 rangées verticales et 3 horizontales ). Une empreinte sur papier à report est prise sur cette pierre-matrice et reportée 20 fois sur la pierre d'impression. Chacune de ces opérations provoque de légères différences entre chaque dessin ; de plus la durée d'utilisation d'une pierre varie, aussi il est nécessaire de la remplacer régulièrement, qu'il s'agisse de la pierre-matrice ou de la pierre d'impression. C'est ce qui explique le nombre de reports existant pour certaines valeurs, jusqu'à trois. Ils sont désignés par les termes '' report 1 '', '' report 2 '', '' report 3 ''. Le matériel servant à imprimer le 20c bleu s'étant tellement dégradé vu le nombre de tirages, Léopold Yon dut le redessiner. Pour se faciliter la tâche, il utilisa le cadre du 30c et le médaillon du type II, donnant ainsi naissance au type III.

             Présentant plusieurs types et plusieurs reports aux dessins tous différents, l'émission de Bordeaux est très intéressante à collectionner,  aussi  la documentation à son sujet est volumineuse. L'ouvrage le plus complet et servant de référence est : '' La reconstruction des planches de l'émission de Bordeaux '' de Fernand Serrane  ( philatéliste belge installé à Nice, 1880 – 1932 ). Cet ouvrage a été édité par Yvert et Tellier en 1926.

             Possédant un bloc-report 2 du 20c bleu type III reconstitué par Fernand Serrane, je ne peux résister au plaisir de vous le présenter. 

                                              20c bleu

                                                                                                               Gilles Toussaint

Type iii report 2 n 46b

Fichier PDF mieux centré pour ceux qui veulent l'imprimer: Type iii report 2 n 46b 1 bistype-iii-report-2-n-46b-1-bis.pdf (146.04 Ko)