FRANCE

  • Bandes pour journaux

    1 Bandes pour journaux
    L'histoire des Bandes pour Journaux, je ne veux pas vous la raconter, vous êtes bien plus aidés avec les explications suivante: http://www.entierpostal.fr/or-bande.html Par contre je vous vous présenter quelques pièces de notre ami Christian avec quelques points d'intérrogations. Bandes "normales": Bande taxée, pourquoi? Voici la réponse à la question : Au 31 mai 1933, le tarif des imprimés est de 15c, à partir de 1924 il n'y a plus de référence au produits "sous bande". L'imprimé ou le journal envoyé a donc été taxé au double de l'insuffisance car considéré comme non affranchi. 15c x 2 donc taxé à 30c. Est-ce une bande pour journaux? Recto-verso. La date n'étant pas très lisible, on peut par déduction dire que cette bande pour journal a été envoyé le 14/05 ou 06/ 1938. Car il s'agit bien d'une bande pour journal avec affranchissement en timbre. Si on regarde les tarifs intérieurs, au 1er septembre 1937 le tarif des journaux routés  dans le rayon général au 1er échelon est de 2c. En port payé! Est-ce possible? Le port payé est tout à fait possible pour les journaux ou imprimés voici un exemplaire du "journal des Maires" issu de ma collection :     Merci pour le prêt de tes objets Christian! Merci pour tes recherches et réponses cher Jean-Luc!
  • Les timbres pour journaux

    1 Les timbres pour journaux
    Nous avons déjà parlé d'oblitérations pour journaux, mais il existe aussi les timbres pour journaux. Ces timbres justifient d'une taxe fiscale, ainsi que d'une taxe postale, mais comme les timbres préoblitérés, ils ne peuvent pas affranchir le courrier normal.
  • Emission de Bordeaux, les reports

    2 Emission de Bordeaux, les reports
    Beaucoup de philatélistes ont du mal a différencier les reports de l'émission de Bordeaux. Avant que je vous explique et dise n'importe quoi, je mets deux liens en place, traités par des gens plus compétents. Il suffit de lire et de s'intéresser pour comprendre, à la rigueur en parler dans un club où des collectionneurs chevronnés pourront vous expliquer ce que vous ne comprennez pas. Images de Wikipedia. 45abc-bordeaux.pdf (3.31 Mo) Comment différencier l'émission de 1849 et les émissions type "Bordeaux" : http://patjoa-timbres.wifeo.com/emission-de-bordeaux-histoire-de-courrier.php Lettre perso! Et voici quelques belles pièces de notre ami Jean-Marc qui s'entête à photographier au-lieu de scanner, c'est la seule raison valable pour lui tirer les oreilles! Il a de belles choses le petit cachotier! 20/04/2015 Ajout de Gilles. Un scan de " mes Bordeaux " pour compléter ce sujet sur notre site ( toutes les " grosses pièces " sont expertisées, essentiellement par A.Brun ). Pour ceux que cette spécialité intéresse je conseille, en sus du catalogue Y & T spécialisé, le site www.bordeaux.france-timbres.net, extrêmement intéressant en ce qui concerne les 20c bleus. Ça aussi c'est du joli!
  • Les colonies françaises

    19 Les colonies françaises
    Les colonies françaises, un vaste domaine fort intéressant, qui, espérons le, recevra beaucoup de contributions sur le site!         
  • Les timbres-monnaie

    1 Les timbres-monnaie
    Voici un panneau synoptique dressé par Bernard Sola concernant les timbres-monnaie, avec en-bas à droite, sa pièce personnelle. Je me permets juste de rajouter un lien qui me semble intéressant. http://collectiondemonnaie.net/timbresmonnaie/
  • Les timbres de la Libération

    2 Les timbres de la Libération
    Les timbres de la Libération, tout le monde connait un peu, ou en a entendu parler un moment ou un autre. Il faut savoir qu'il existe trois catégories: Les émissions officielles reconnues qui sont au nombre de 15. Les émissions semi-officielles non reconnues qui sont au nombre de 36. Les émissions patriotiques qui sont au nombre de 81! Dans les émissions semi-officielles il y a Saverne, ville à laquelle nombre de nos membres sont attachés et dont notre ami, M. André Lader a édité un fascicule spécialisé qui est peut-être encore disponible sur le site de la SPAL (voir dans Liens). Le blog de la SPAL géré par Gabriel est fort intéressant aussi.  Il existe comme partout de nombreux faux! La plupart qui sont en vente le sont, donc attention, renseignez vous bien. Dans le lien suivant, quasiment tous les timbres de la Libération sont visibles et les fichiers téléchargeables sauf les patriotiques. http://www.multicollection.fr/Liberation-et-Timbres-surcharges
  • Les ballons-montés

    2 Les ballons-montés
    Les ballons-montés étaient au nombre de 69 pendant le siège de Paris et tous transportèrent du courrier, il semble que ce soit environ deux millions de lettres. Mais seul 67 d'entre eux ont un intérêt philatélique. C'est une collection spéciale qui peut se révéler onéreuse, mais quand on aime il n'y a pas de prix! Voici les images de deux pièces acquises par notre ami Jean-Marc (Picasso). Ballon-Monté aussi, mais d'une autre période. C'est un pli reçu d'un ami, mais quelle est sa valeur? Est-ce un vrai ou de la fantaisie? Le journal est bien la Gazette de Absents. Il y a quelque-chose de semblable dans le lien suivant, ainsi que son explication. http://www.historiaphil.com/boutique/product.php?id_product=179 Image qu'une personne m'a envoyé provenant sûrement du net. Un petit ajout d'Edmond. COURRIER PAR BALLON MONTÉ transporté par  Ballon «Le Petit Parisien».- oblit. tàd hexagonal "La Wantzenau 12-6-27"- cachet d’arrivée au type 4 "Strasbourg Exposition Phil Internationale 12-6-27"- vignette spéciale Journée philatélique d’aviation Strasbourg 12 juin 1927 par Ballon Le Petit Parisien" non dentelée- cachet d’autentification de l’aérostier M. Veranchet Affranchissement 1Franc05 surchargé 50 centimes ce qui correspond au tarif. L'autre lettre n'est pas marquée ballon monté mais il y a aussi le cachet octogonal de La Wanzenau avec la même date, ainsi que le cachet d'autentification de l'aérostier M. Veranchet. La vignette est cette fois dentelée. L'affranchissement est une semeuse lignée à 50c rouge avec le numéro Yvert et Tellier 199. Type 2 Affrt. 50c rouge «Semeuse lignée» (YT 199).
  • Alsace-Lorraine

    2 Alsace-Lorraine
    Depuis le 3 février 1871 une convention signée à Versailles permettait le fonctionnement de la poste entre la France libre et la France occupée. Les timbres dits d'occupation sont resté en service jusqu'au 31 décembre 1871. Ils ont ensuite été remplacé par des timbres de l'empire allemand jusqu'au 16 septembre 1873. (29 juin 2014) J'ai juste un petit rajout pour ce sujet. Nous commémorons à partir de cette année le centenaire de la première guerre mondiale. La guerre de 1870/71 n'a pas été plus propre et les atrocités étaient les mêmes. Je vous mets un lien d'un site super bien fait. La plus belle partie étant la troisième qui montre les cartes postales. Pour le reste tout est pareil, c'est toujours le peuple qui subit!   http://www.laguerrede1870enimages.fr/                                    Notre ami Fernand me pose la question suivante à propos de ces timbres: Salut Harald, Je viens de contrôler un lot de Timbres Alsace-Lorraine N°1-7 en oblitéré, tu verras sur le scan (flèche rouge) le timbre N°x de valeur de 20 centimes en brun, à coté du N° 6 bleu de la même valeur qui existe également en bleu laiteux sous N°6a, je n'ai pas trouvé de N° correspondant sur Y/T ou Maury, peux tu m'aider , as tu peux être un catalogue SPAL ou quelques éminences dans tes relations qui pourrai m'éclairer, d'avance merci. Fernand Une réponse qui pourrait aider notre ami philatéliste est la bienvenue! Voici déjà une première réponse: Bonjour Monsieur Zierock, Je pense que le 20 c brun a été obtenu suite à une manipulation chimique (accidentelle ou volontaire). Les pigments des encres anciennes réagissent assez facilement ou disparaissent quand vous les exposez à des vapeurs chlorées ou à des dissolvants. Je pense que c’est ce qui est arrivé au timbre que vous me soumettez. Pour les autres, il convient de les faire expertiser. Il y a eu beaucoup de faux confectionnés à l’époque. Il en existe aussi des gris plus ou moins foncés ou pâles tirant sur le bleu.Je maintiens qu’il s’agit d’un trucage chimique. Qui plus est, l’oblitération me semble particulièrement propre, trop propre par rapport à l’état du timbre … Bien amicalement,  Michel Melot
  • MAYOTTE

    1 MAYOTTE
    Le texte original est en allemand et l'auteur est mon ami Bernhard Krauth. J'ai essayé de traduire au mieux, Bernhard a approuvé! L'histoire de ces timbres en tout cas vaut le coup d'être lue. Que dire de tout ça sinon secouer la tête. C'est honteux! It's a shame comme disent les britaniques. Certaines données ont été rectifiées après un commentaire de Laurent Bonnefoy. Comme convenu, voici quelques éléments que je peux apporter et qui complètent ou corrigent utilement l'excellent article de Bernard KRAUTH:- sur le plan du statut officiel de l'île, MAYOTTE était un "territoire à statut spécial" de l'indépendance des Comores (proclamée le 21 juillet 1975, reconnue par la France le 31 décembre 1975) jusqu'à l'adoption de la première loi française spécifique le 24 décembre 1976, puis donc une "collectivité territoriale" du 30 décembre 1976 au 31 janvier 2001, une "collectivité départementale" du 1er janvier 2002 au 30 mars 2011, et enfin un département français depuis le 31 mars 2011 (membre de l'Union européenne depuis le 1er janvier 2014); - ce ne sont pas des lois qui sont à l'origine des 5 timbres coupés, mais deux décisions du "préfet" de l'époque, Younoussa BAMANA (décisions n° 106/PM du 17 décembre 1975 valable à compter du lendemain et n° 25/PM du 16 janvier 1976 valable à partir du 19 janvier 1976, - le dimanche 8 février 1976, un référendum organisé dans l'île approuva à 99,4 % le maintien dans la République française, - une instruction postale provisoire applicable à compter du lundi 9 février 1976 stipula que les affranchissements de correspondances postales au départ de l'île s'effectueraient à l'aide de deux machines à affranchir; - le service des postes a été officiellement créé en mai 1976 mais poste français n'eut lieu qu'à partir d'août 1976, - quelques timbres métropolitains furent apportés par des voyageurs ou envoyés par correspondance auparavant mais en quantités limitées.En ce qui concerne les timbres surchargés de 2003, il faut citer l'article d'Eric Bélivier paru dans le numéro de février 2005 de "Timbres Magazine" car c'est celui qui fait le meilleur point sur le sujet.Il faut signaler à Bernard: c'est le 1er juin 2003 que les tarifs postaux ont augmenté, et la pénurie de timbres-poste à 0,02 € et 0,05 € a commencé dès le mois suivant.Les premières figurines avec la grande surcharge ont été vues dès la fin juillet 2003.Bien amicalementLaurent Merci pour ton aide précieuse Laurent! Harald Merci Bernhard pour cet article instructif! Harald    
  • Les perforés

    3 Les perforés
    Les perforés ou timbres perforés ont longtemps été considéré comme des timbres de seconde zone, des rebus, des deuxièmes choix.      Environ 150 pays ont perforé leurs timbres, ce qui fait environ 50000 perforations mondiales, dont 3000 pour la France. Tout d'abord ils ont été perforé pour éviter les vols, les réutilisations. Ce sont surtout les entreprises qui ont fait perforer leurs timbres avec des initiales ou des signes distinctifs. C'est du au Colonel Leblanc qui a fait paraitre une liste dans le Monde des Philatélistes en 1963 et l'ANCOPER, qu'il y ait eu un réel intérêt pour ce genre de timbres. Les timbres perforés avait cours jusqu'au 21 janvier 1955 pour que les entreprises puissent écouler leurs stocks, bien qu'on ait trouvé des perforations de 1963 à 1966! Ces perforations sont connues, mais qu'en est-il avec les perforations dites Soleau sur enveloppes? Jean-Paul Fournier a un superbe site pour ce sujet et je n'ai rien pour l'améliorer. Vu qu'il m'a autorisé à le présenter, je ne vois pas pourquoi je ne vous présenterai pas le lien lui-même! Merci cher Monsieur pour votre aimable autorisation. http://soleau.j257.fr/
  • BOÎTE MOBILE

    1 BOÎTE MOBILE
    Il y a quelques années de ça, j'envoyais cette image à Monsieur Melot car je n'arrivais pas à identifier l'oblitération. Voici la réponse, qui, je pense pourra servir à bien des philatélistes: Votre oblitération est d'origine britannique. Il s'agit d'un cachet "simplex" qui sert à annuler les timbres des lettres déposées dans une boîte mobile à Southampton. Ce cachet est normalement accompagné du timbre à date "SOUTHAMPTON / FRANCE / MB / DATE". Assez peu courant, il apporte une plus-value d'environ 100 € à votre timbre. Pour information, on en connait au moins trois autres: le 303 de Folkestone, le 324 de Guernesy et le 409 de Jersey.
  • Militaires français internés en Suisse

    1 Militaires français internés en Suisse
    Après les défaites françaises de septembre 1870 pendant la guerre franco-allemande, les allemands firent le siège de Belfort à partir du 02.11.1870. L'armée du Général Charles Denis Soter Bourbaki essaya de libérer le fort. Quand Bourbaki appris que le Général Manteuffel se dirigeait en direction de Besançon, il décida de se retirer vers Lyon, Mais son armée désorganisée se laissa repousser vers la Suisse. Après sa tentative de suicide, le 26 janvier, Bourbaki fut remplacé par le Général Justin Clinchant. Le 28 janvier, celui-ci demande l'internement à la Suisse. Le 1er février vers 3 heures du matin, l'accord fut ratifié. Les armes, munitions et matériel furent remis à la frontière. À partir de 5 heures du matin, les trouppes françaises traversent la frontière Suisse. Du 1er au 3 février, 87 000 hommes et 12 000 chevaux traversent la frontière. Du 13 au 22 mars, les français furent rapatriés et l'Etat français a payé 12,1 millions de Francs.  C'est pendant cette période que fut utilisé cette vignette de franchise postale de la croix-rouge 1870-1871). Est-ce catalogué? Peut-être dans le Maury! Pour plus de renseignements: gratis.pdf (2.29 Mo)  
  • Légion Tchécoslovaque

    1 Légion Tchécoslovaque
    Les volontaires tchéco-slovaques ce sont engagés dans la Légion étrangère à Paris à partir du 21 août 1914. En 1918 fu créé une brigade tchécoslovaque qui retourna au pays en 1919. Elle comptait 9600 soldats dont 650 périrent pendant la première guerre mondiale. Dès la fin de 1938, de nombreux tchèques et slovaques quittent la Tchécoslovaquie pour la France. Certains s’engagent comme volontaires dans l’armée française et forment des unités d’une Légion  tchécoslovaque. Les timbres montrés datent de cette période. Je ne sais pas si qelqu'un était au courant que des timbres français furent surchargés CRS (= République tchécoslovaque), moi non. Les timbres montrés sont issus du lien qui suit. http://www.multicollection.fr/Timbres-Francais-surchages-de-la Voici un petit lien qui nous raconte l'histoire des légions Tchèques :  http://ceska-republika.over-blog.com/1-categorie-847107.html
  • Histoire d'un timbre-poste non grata

    1 Histoire d'un timbre-poste non grata
    Histoire mouvementée d'un timre-poste français. Je ne sais pas si tout le monde connais cette histoire?! C'est notre nouveau membre Franck qui m'en a informé et envoyé le lien. Merci à toi Franck! Harald C'est du Charlie hebdo avant l'heure!   http://www.elwatan.com/hebdo/magazine/son-emission-a-suscite-une-longue-polemique-histoire-d-un-timbre-poste-non-grata-19-02-2015-287881_265.php
  • Liberté de Gandon : les timbres de transition

    1 Liberté de Gandon : les timbres de transition
    La collection des timbres Marianne tous types est une fascination pour beaucoup de philatélistes car très abordable financièrement. D'apparence monotone, celle-ci regorge de pièces originales connues des seuls initiés. Les timbres Liberté de Gandon dit de transition ne font pas exception. Fidèle aux recommandations édictées par l'UPU en 1879, la France imprime encore en vert les valeurs courantes au tarif PNU. Il est arrivé par le passé que les timbres destinés au nouveau tarif ne fussent pas prêts à temps, ce qui décida les autorités à faire imprimer des timbres dit de transition laissant ainsi à l'Imprimerie des Timbres et Valeurs Fiduciaires le temps nécessaire à la réalisation des nouvelles valeurs. Le 1er Août 1986, fut donc émis le premier timbre transitoire de couleur verte avec lettre "A" correspondant au tarif de 1fr90, imprimé uniquement en feuille sur RGR.                 Lettre envoyée de Paris à destination de Bezons en date du 24/10/86 En Septembre 1986 sera émis en fonction des besoins des bureaux le nouveau timbre au tarif de 1fr90. Celui ci a été très peu stocké en feuille d'où la cote catalogue. Lettre envoyée de Barr à destination de Bezons en date du 22/06/1987. Le 1er Août 1987, un timbre de couleur verte avec la lettre "B" est émis correspondant au nouveau tarif à 2fr. Imprimé uniquement en feuille sur RGR. Lettre de société avec fenêtre envoyé de Joue-les-Tours en date du 21/09/87. Le timbre au nouveau tarif de 2fr sera émis le 15/10/87, à partir de cette date la confection de carnet pour les timbres de PNU sera abandonné et sera réservé au timbre rouge de la lettre prioritaire. Lettre par avion envoyée de Paris à destination de Bezons en date du 20/10/87. Le 02 Janvier 1990, vente anticipée à Paris du nouveau timbre PNU vert avec lettre "C" correspondant au nouveau tarif à 2fr10. Initialement prévu le 02, le changement de tarif sera repoussé au 11 janvier date de l'émission officielle du timbre transitoire. Les plis compris dans la fourchette du 02 au 10 janvier sont donc très rares car ils n'avaient pas lieu d'être. Lettre envoyée de Freyming-Merlebach à destination de Delme en date du 19/01/90. Le 1er Janvier 1990, est émis le timbre à 2fr10 au couleur de la nouvelle Marianne de Briat dont les premières planches furent imprimées à la fin de l'année 1989 d'où leur présence simultanée avec le timbre transitoire Liberté de Gandon, tous les bureaux n'étant pas approvisionnés de la nouvelle Marianne en même temps. Lettre de société envoyée de Tournay en Brie à destination de Bezons en date du 15/06/90. A la même date, le tarif de la lettre devait passer de 2fr20 à 2fr30 mais fut repoussé également le 11 Janvier alors que les nouvelles valeurs étaient prêtes depuis le 31 décembre 1989. Lettre envoyée de Bernay à destination de Bezons en date du 04/04/90. Lettre envoyée de Bernay à destination de Bezons en date du 11/04/90. Tout comme le précédent timbre de transition "C" vert, le timbre "C" rouge est également très rare sur lettre entre le 02 et le 10 Janvier 1990. Le 19 Août 1991 est émis deux nouveaux timbres de transition Marianne de Briat avec lettre "D" correspondant au tarif de 2fr20 et 2fr50, ils seront les derniers timbres de transition imprimés avant le passage en 1993 au TVP sans valeur. Lettre envoyée de Delme à destination de Sartrouville en date du 24/09/91. Lettre envoyée de Verdun à destination de Delme en date du 18/12/91, marque de "fausse direction" avec code barré. Lettre envoyée de Nomeny à destination de Delme en date du 18/09/91. Pli philatélique n'ayant pas voyagé, cachet temporaire "Cinquième Bourse toutes collections" Hettange-Grande 1992 daté du 05/04/92. A partir du 19 Avril 1993, apparition du TVP sans valeur qui sera émis en feuilles, roulettes et carnets de 8. Lettre envoyée de Paris à destination de Prévocourt en date du 25/05/94, affrancissement TVP d'Avril 1994 découpe ondulé type I issu du carnet de 10. Pour finir cette article, voici un FDC du triptyque issu du carnet avec vignette " L'enveloppe à cases- Elle facilite votre courrier" à découpe droite avec TVP rouge et Marianne à 0,70c. FDC Marianne nouveau tarif, bureau des oblitérations philatéliques en date du 02/08/1993. Jean-Luc            
  • Carte du Polygone/avion Mathis

    3 Carte du Polygone/avion Mathis
    Un bel article de notre ami Edmond de Forbach. Merci à toi cher Edmond! Harald Bonjour Harald, J’ai trouvé, après quelques recherches, des renseignements pour la carte du Polygone. LE 3 MAI 1910 ? un avion à moteur «  Antoinette » appartenant à Emile Mathis, piloté par WIENCZERS survole la Cathédrale de Strasbourg. C’est le premier avion français à survoler ce monument. Un livre existe ou est en préparation, contacter francis.roll@mathis-auto.com   EDMOND.
  • LE TYPE SAGE

    2 LE TYPE SAGE
    Le type Sage, tout le monde le connais, tout le monde en a vu et en a, pour beaucoup par centaines mais connaissez vous effectivement "tout" sur ces timbres qui font partie des classiques de France? Je ne pense pas et je vous conseille de visionner ces liens fort instructifs, il y a toujours une découverte à faire! http://www.typesage.fr/main.htm http://rvcantineau.free.fr/
  • REIMS, UN SOURIRE

    1 REIMS, UN SOURIRE
    Bel article que je mets en ligne après accord avec notre ami du Groupement VI, Président de Kingersheim, juré régional en Histoire et juré national en traditionnel, également exposant de nombreuses collections. Le tout est visible sur le site de la FFAP. Merci Guy Sévin! Beautiful article that I put online after agreement with our friend of the Groupement VI, President of Kingersheim, regional member of the jury in History and national member of the jury in Traditional, also exposing numerous collections. The whole is visible on the site of the FFAP. Thank you Guy Sévin! Schöner Artikel, den ich online nach Vereinbarung mit unserem Freund des Groupement VI, des Präsidenten von Kingersheim, regionalem Richter in der Geschichte und nationalem Richter im traditionellen, und der ebenfalls zahlreiche Sammlungen ausstellt. Das alles ist auf der Website der FFAP zu sehen. Danke Guy Sévin! http://online.fliphtml5.com/immj/bzky/#p=1
  • TYPE BLANC 2c ROUGE

    1 TYPE BLANC 2c ROUGE
    Qui a déjà vu ce timbre en rouge? Il existe en brun-lila, lila-rose, marron et brun-rouge vif, mais je peux vous assurer que celui-ci est d'un rouge vif. Le scanner ne rend pas la vraie couleur. Ton avis Gilles? Pardon, Monsieur Blanc! Who has already seen this stamp in red? He exists in brown-lilac, lilac-pink, chestnut and lively brown-red, but I can assure you that this one is of a lively red. The scanner does not return the color truth. Your opinion Gilles? Forgiveness, Mister Blanc! Wer hat diese Marke schon in rot gesehen? Sie existiert in lila-braun, lila-rosa, kastanienbraun und hell rot-braun, aber kann ich Ihnen versichern, daß diese Feuerrot ist. Der Scanner ergibt die richtige Farbe nicht. Deine Ansicht Gilles? Verzeihung, Herr Blanc!
  • LES CARTES PNEUMATIQUES

    1 LES CARTES PNEUMATIQUES
    Les cartes pneumatiques, tout le monde en a entendu parler je pense? Mais qui en connait l'histoire? Voici un lien que vous pourrez consulter : The pneumatic cards, everybody heard about it I think? But who knows the history? Here is the link which you can consult : Die pneumatischen Karten, jedermann hat schon davon gehört denke ich? Aber wer kennt reren Geschichte? Hier ein Link zur Information : http://museedelacartepostale.fr/carte-pneumatique-postale/
  • Document libération Montreuil Bellay

    1 Document libération Montreuil Bellay
    Salut Harald   J'ai commencé à regarder ce que j'ai sur la période de la libération.    Voici un scan d'un document de Montreuil Bellay taxé à l'arrivée rue de Provence à Paris pour nos amis de l'ACTL.   Merci de me raconter son histoire et de m'indiquer sa rareté..   J'en profite pour remercier nos intervenants de leur visite et pour l'intérêt qu'ils ont réussi à susciter pour cette période de la philatélie.   Je suis curieux de connaître la cote du document. 1500 euros pourrait être le prix de vente de la maison Cérès....     Ceres Philatelie Auction #147 (clôture 14 octobre 2014)   Lot #2548     MONTREUIL BELLAY 12 : 60c. violet, obl. MONTREUIL BELLAY 30/10/44 s. grande Env. avec drapeaux anglais et américain + Croix de Lorraine, Taxe 50c. vert, RR et TB; Cat Price:€ 1500    Si quelqu'un le veux, je suis vendeur...   Amitiés   Patrick ------------------------------------------------------------------------------------------------- Réponse d'Alain Camelin de l'A.C.T.L.   http://actl.forumgratuit.org/t266-montreuil-bellay-maine-et-loire
  • QUAND L'ACHEMINEMENT DEVINT IMPOSSIBLE

    1 QUAND L'ACHEMINEMENT DEVINT IMPOSSIBLE
    Bel article du site : https://semeuse25cbleu.net/usages-hors-de-france/bureaux-de-poste-francais-a-letranger/ koronan a publié :"Dans notre étude sur les marques des vaguemestres, nous mentionnons les marques de retour à l'envoyeur et celles des acheminements impossibles. Pour les plis recommandés, on a très vite pratiqué le retour à l’envoyeur. Griffe RETOUR / A L'ENVOYEUR et" Répondez à cet article en tapant votre texte au dessus de cette ligne   Nouvel article sur 25 centimes bleu Semeuse camée Quand l’acheminement devint impossible. par koronan Dans notre étude sur les marques des vaguemestres, nous mentionnons les marques de retour à l'envoyeur et celles des acheminements impossibles. Pour les plis recommandés, on a très vite pratiqué le retour à l’envoyeur. Griffe RETOUR / A L'ENVOYEUR et cachet Retour à l'envoyeur /Le destinataire n’a pu être atteint en temps utile Les autres correspondances restaient cependant en souffrance. Un mention spéciale a été apposée, sans réel succès : Le 6 décembre 1914, le ministère décida de liquider toute cette correspondance : toutes les lettres furent traitées, certaines renvoyées aux expéditeurs, d’autres aux rebuts. La circulaire imposait à tous une estampille commune : LE DESTINATAIRE N’A PU ÊTRE JOINT EN TEMPS UTILE. Il y en eut de toutes les couleurs et de toutes les formes, sur une ou plusieurs lignes. Plus tard l’expression fut modifiée, « JOINT » devint « ATTEINT », et « EN TEMPS UTILE » devient « EN TEMPS VOULU », puis fut supprimée.   Retour à l’envoyeur / le destinataire n’a pu être atteint, 14 novembre 1915 Pour indiquer le renvoi sur le bureau initial, on apposa en accord avec le bureau de poste civile de la localité la griffe « RETOUR / A L’ENVOYEUR / Numéro » Ce numéro étant un numéro d’ordre de la nomenclature des bureaux. Dans certain cas, du fait de l’interruption du service postal, l’acheminement devenait objectivement impossible. Pour retourner le courrier à l’expéditeur, du moins au service initial, on apposa alors le cachet « LIEU DE DESTINATION ENVAHI » puis la griffe « ACHEMINEMENT IMPOSSIBLE » qu’on ne doit pas confondre avec la précédente. Ce fut le cas en août 1914 lorsque le service a été interrompu avec les départements envahis du Nord et de l'Est de la France, malgré les tentatives de contournement soit par le commission de contrôle de Pontarlier, soit par Genève et l'entremise de la Croix Rouge: Amiens, 30 août 1914 pour Gueudecourt (Somme) : rupture du service postal, « LIEU DE DESTINATION ENVAHI » Lettre d'Epernay (Marne) du 13 décembre 1914 pour Machault (Ardennes). Le verso porte la mention « LIEU DE DESTINATION ENVAHI » ce que l'expéditeur savait parfaitement, puisque la lettre fut envoyée sous couvert de l'action de la Croix Rouge de Genève. Même dans ce cas, Machault, occupé dès le 2 septembre 1914 resta coupé du reste du pays jusqu'au 11 novembre 1918. Bien évidemment la transmission du courrier à destination des belligérants ennemis a aussi été suspendue. Ce fur bien évidemment le cas pour l’Allemagne ou l’Autriche, mais aussi pour la Russie après la signature du Traité de Brest Litovsk mettant fin aux hostilités avec l'Allemagne en décembre 1917 après le Révolution d’Octobre. Paris, 7 janvier 1918 pour Moscou : Acheminement impossible du fait de la rupture du service postal Ces dispositions son restées valables après la guerre dans certains cas, comme ici pour Reval (ancien nom de Tallinn) en Estonie en janvier 1919. La guerre toutefois ne s'est pas arrêtée partout au même moment, notamment pour les anciennes provinces russes et allemandes, comme par exemple l'Estonie. Après le traité de Brest Litovsk de décembre 1917, l'Estonie et les provinces baltes de Russie devinrent indépendantes, la date retenue étant celle de la proclamation de l'indépendance estonienne le 24 février 1918. En fait, elles furent occupées par l'armée allemande. Le 3 mars, avec la signature de la paix de Brest Litovsk, cette fois, la Russie reconnut cette indépendance et en août de la même année, elle accepta dans le cadre d'une clause additionnelle de renoncer à sa souveraineté sur les provinces baltes. En novembre 1918, avec l'effondrement de l'Empire, l'Estonie se vit de nouveau menacée par les russes dénonçant le précédent traité après qu'un Comité révolutionnaire provisoire d'Estonie se proclama seul pouvoir légal en Estonie et demanda aux russes de « libérer le pays ». La guerre qui s'en suivit dura de janvier 1919 (interruption de notre service postal) à février 1920 quand fut signé le traité de Tartu reconnaissant l'indépendance de l'Estonie.   koronan | 25 novembre 2018 à 10 h 29 min | Catégories : affranchissement, destination, guerre, occupation, Orient, recommandé, trésor et poste | URL : https://wp.me/p4gP7W-1QS   Commentaire    Voir tous les commentaires    J'aime Résilier l'abonnement pour ne plus recevoir d'articles de 25 centimes bleu Semeuse camée . Modifiez vos préférences d’envoi sous Gestion des abonnements. Problème de clic? Copiez et collez cette URL dans votre navigateur: http://semeuse25cbleu.net/2018/11/25/quand-lacheminement-devint-impossible/   Merci d'avoir choisi WordPress.com
  • LE TYPE SEMEUSE

    1 LE TYPE SEMEUSE
    Je ne sais pas quel timbre français est le plus collectionné, mais la Semeuse, tout comme le type Blanc en fait partie. Voici donc un très bel article de Jean-François Brun. I do not know which French stamp is the most collected, but the Semeuse, just like the type Blanc is a member of it. Thus here is Jean-François Brun's very beautiful article. Ich weiß nicht welche französische Marke am meisten gesammelt ist, aber die Semeuse, sowie der Typ Blanc gehören dazu. Hier ist ein sehr schöner Artikel von Jean-François Brun dazu. http://online.fliphtml5.com/immj/hnwo/