Lettre de Hilden pour Servigny-les-Raville

J'ai acheté cette lettre sur un coup de tête comme beaucoup de collectionneurs le font aussi. La lettre m'a tout de même un peu parue bizarre. Les numéros du catalogue allemand sont les n° 117 à 120, Bundesrepublik Deutschland. La cote indiquée sur l'étiquette de vente 450 DM en 1992, cote farfelue comme il s'avère mais je ne regrette néanmoins pas l'achat.

Comme au verso il est écrit Britische Zone, Sprache: German (zone britanique, langue: allemand), j'avais pensé que la lettre devait comporter une censure. Il n'en est rien car, d'après ce que l'on m'a dit, en 1948 les censures ne se pratiquaient plus, chose à vérifier!

La lettre est tout de même de complaisance, philatélique en quelque sorte, car l'affranchissement pour cette période était de 50 Pf. et non 68 comme sur cette lettre. La valeur est donc fortement diminuée et on applique généralement la valeur de la série. La seule chose positive est qu'il n'y a pas forcément besoin d'expertise, le cachet faisant foi.

Il y encore une chose qui m'intrigue. La lettre part de Hilden en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et non en Rhénanie comme indiqué par l'expéditeur, Haan, se trouvant à proximité de Hilden. 

Seul hic pour cette lettre,, le timbre de droite, 30 + 15 Pf a été collé à la dextrine, Kastanienkleber en allemand, reconnaissable au brunissement dans le coin inférieur droit du timbre, car il y a un très grand risque que ça se propage à l'ensemble de la lettre. Comparé aux "tâches de rouilles" que l'on peut éliminer, ici il n'y a rien à faire.

Qui pourrait en dire plus sur cette lettre? Merci d'avance!

Brit zone1

Brit zone2

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réponse de M. Melot:

Bonjour Harald,
A 16 jours près c'est un presque premier jour que vous avez avec cette enveloppe. La série des «bienfaiteurs de l'humanité» dont elle est revêtue a été émise le 14 décembre 1949 et la cote aurait été de 1 700 € !
Sur lettre, les timbres cotent respectivement 40, 25, 25 et 200 € dans le Michel. La série oblitérée cote aujourd'hui 170 €, donc les 450 DM indiqués ne sont pas aussi farfelus que vous le pensez.
Je confirme : en 1949, il n'y a plus de censure, c'est la République Fédérale avec , certes, ses secteurs d'occupation.
L'expéditrice de votre missive travaille ou bien est soignée à l'hôpital de Haan. Elle précise au verso «zone britannique» de façon un peu machinale, je suppose. Une sorte d'habitude conservée depuis l'immédiat après-guerre où il fallait préciser son adresse avec exactitude.

L'affranchissement est philatélique comme vous le signalez. Peut-être que la destinataire collectionnait les timbres ???

Le fait que le plus gros timbre (le bleu) ait été recollé semble effectivement pour le moins curieux. Comme vous le signalez, Hilden est situé à côté de Haan et appartient à la grande banlieue de Düsseldorf sévèrement bombardée durant la guerre. le bureau de poste de Haan a-t-il été si ravagé que l'expéditrice ait dû aller à Hilden pour poster cette lettre ? Je ne saurais le dire.
Mais votre pli reste tout de même très intéressant.
 
Michel MELOT
Ancien Rédacteur en Chef et
Directeur Délégué de Timbropresse sas