MIRDITA

La république de Mirdita était une république autoproclamée non reconnue dans le nord de l'Albanie par Marka Gjoni. Elle a existé du 17 juillet au 20 novembre 1921.

Mirdita veut dire Bonne journée. Les gens de cette région ont été des résistants catholique contre les autorités musulmanes. George Kastrioti Skanderbeg est un personnage de cette région. Les Mirditas ont préservé la culture, la religion et ont réussi à obtenir l'autonomie de l'Empire Ottoman.

Il existe des timbres, fantaisistes (un grand mot) parce que la région était non reconnue. Ces timbres étaient sûrement préparé comme ceux de l'armée Denikine par exemple en cas de victoire. Il y a bien d'autres timbres qui sont plus que fictifs et qui ont des cotes faramineuses. Il suffit d'être du bon pays!

MirditaMirdita2Mirdita3

La seule question que je me pose est, pourquoi certains parlent de réimpressions et de faux qui existent, et ça pour du fictif?

Même si ces timbres n'ont pas été émis, l'histoire de cette rebellion est intéressante et a conduit à presque toutes les guerres dans les Balkans.

L'Albanie d'aujourd'hui est pratiquement née des suites de la première guerre balkanique de 1912, celle çi initiée par la révolte albanaise contre les Turcs entre 1908 et 1910.

En novembre 1912, l'Albanie déclara son indépendance qui fut reconnue officiellement à la Conférence de Londres en Juillet 1913.

Cette série du gouvernement Mirdite fut probablement imprimée entre avril et novembre 1921. 

Elle se compose de 6 timbres différents avec valeur : 1fr, 5q, 10q, 25q, 50q. Le 1fr existe surchargé " 25q"  et les 1fr, 5q, 10q, 25q avec surcharge "Taske" signifiant en Albanais ' l'impôt' ou en Serbe ' frais'. Cette surcharge existe sur de nombreux timbres albanais qui ont été réutilisés comme timbre d'affranchissement, dans ce cas la surcharge était probablement destinée à être utilisée comme cotisation.

Cependant même si des informations probantes attestent de l'utilisation de ces timbres surchargés, aucune pièce authentique n'est connue.

Pour répondre à la question des faux et réimpressions voici ce qu'il faut en savoir :

Les timbres originaux sont gommés et la surcharge a été faite manuellement.

Les faux et les réimpressions ne sont pas gommés et la surcharge a été imprimé sur le timbre.

Il existe également de fausses oblitérations qui furent probablement réalisé à Orash, la capitale. Ainsi que différents type de papier et de nuances.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Petit ajout d'information!

En 1926 le manuel Kohl disait que ces timbres étaient douteux mais, et je dis bien mais, car il signalait aussi une lettre recommandée d'Oroshi pour Munich du 15 janvier 1922 qui a été délivré en bon édiforme. Dans Internet on signale aussi une lettre d'Oroshi du 15 janvier 1922 avec cachet d'arrivée Shoder 20. 01. 22.

Où son terstées ces lettre? PErsonnen'en sait rien mais le manuel Kohl est considéré comme une source sérieuse à laquelle on peut se fier. l'UPU de Berne a aussi reçu ces timbres avec un peu de retard et ces timbres ont apparemment circulés jusqu'au 18 janvier 1922, le comité révolutionaire a été dissout en mars 1922. La république Mirdite n'a jamais été reconnue car on a toujours considéré qu'elle faisait partie de l'Albanie quand a dire que c'est de la fantaisie, c'est vraiment trop facile. Dire que ça ne rapporte pas d'argent et que ça n'intéresse personne à cause de ça serait plus honnête.

En photo (source Wikipedia) le Kapedan (capitaine) des révolutionnaires mirdites de la famille Gjonmarku. Il était leur chef et dernière instance pour toute décision. La république Mirdite fut proclamée le 17 juillet 1921.

Kapedan