EUROPE de l'Est

  • MIRDITA

    1 MIRDITA
    La république de Mirdita était une république autoproclamée non reconnue dans le nord de l'Albanie par Marka Gjoni. Elle a existé du 17 juillet au 20 novembre 1921. Mirdita veut dire Bonne journée. Les gens de cette région ont été des résistants catholique contre les autorités musulmanes. George Kastrioti Skanderbeg est un personnage de cette région. Les Mirditas ont préservé la culture, la religion et ont réussi à obtenir l'autonomie de l'Empire Ottoman. Il existe des timbres, fantaisistes (un grand mot) parce que la région était non reconnue. Ces timbres étaient sûrement préparé comme ceux de l'armée Denikine par exemple en cas de victoire. Il y a bien d'autres timbres qui sont plus que fictifs et qui ont des cotes faramineuses. Il suffit d'être du bon pays! La seule question que je me pose est, pourquoi certains parlent de réimpressions et de faux qui existent, et ça pour du fictif? Même si ces timbres n'ont pas été émis, l'histoire de cette rebellion est intéressante et a conduit à presque toutes les guerres dans les Balkans. L'Albanie d'aujourd'hui est pratiquement née des suites de la première guerre balkanique de 1912, celle çi initiée par la révolte albanaise contre les Turcs entre 1908 et 1910. En novembre 1912, l'Albanie déclara son indépendance qui fut reconnue officiellement à la Conférence de Londres en Juillet 1913. Cette série du gouvernement Mirdite fut probablement imprimée entre avril et novembre 1921.  Elle se compose de 6 timbres différents avec valeur : 1fr, 5q, 10q, 25q, 50q. Le 1fr existe surchargé " 25q"  et les 1fr, 5q, 10q, 25q avec surcharge "Taske" signifiant en Albanais ' l'impôt' ou en Serbe ' frais'. Cette surcharge existe sur de nombreux timbres albanais qui ont été réutilisés comme timbre d'affranchissement, dans ce cas la surcharge était probablement destinée à être utilisée comme cotisation. Cependant même si des informations probantes attestent de l'utilisation de ces timbres surchargés, aucune pièce authentique n'est connue. Pour répondre à la question des faux et réimpressions voici ce qu'il faut en savoir : Les timbres originaux sont gommés et la surcharge a été faite manuellement. Les faux et les réimpressions ne sont pas gommés et la surcharge a été imprimé sur le timbre. Il existe également de fausses oblitérations qui furent probablement réalisé à Orash, la capitale. Ainsi que différents type de papier et de nuances. --------------------------------------------------------------------------------------------------- Petit ajout d'information! En 1926 le manuel Kohl disait que ces timbres étaient douteux mais, et je dis bien mais, car il signalait aussi une lettre recommandée d'Oroshi pour Munich du 15 janvier 1922 qui a été délivré en bon édiforme. Dans Internet on signale aussi une lettre d'Oroshi du 15 janvier 1922 avec cachet d'arrivée Shoder 20. 01. 22. Où son terstées ces lettre? PErsonnen'en sait rien mais le manuel Kohl est considéré comme une source sérieuse à laquelle on peut se fier. l'UPU de Berne a aussi reçu ces timbres avec un peu de retard et ces timbres ont apparemment circulés jusqu'au 18 janvier 1922, le comité révolutionaire a été dissout en mars 1922. La république Mirdite n'a jamais été reconnue car on a toujours considéré qu'elle faisait partie de l'Albanie quand a dire que c'est de la fantaisie, c'est vraiment trop facile. Dire que ça ne rapporte pas d'argent et que ça n'intéresse personne à cause de ça serait plus honnête. En photo (source Wikipedia) le Kapedan (capitaine) des révolutionnaires mirdites de la famille Gjonmarku. Il était leur chef et dernière instance pour toute décision. La république Mirdite fut proclamée le 17 juillet 1921.            
  • POUR LES VICTIMES

    1 POUR LES VICTIMES
    En 1943 des timbres serbes pendant l'occupation allemande furent surchargés "pour les victimes du bombardement anglo-américain de Nis" (ou Nich). Ce qui fait sourire est, que tout près de Nis fut établi le premier camp de concentration de Yougoslavie, Crveni krst! C'est quand même bizarre, les méchants sont toujours les autres! Image d'internet car il me manque les deux plus grosses valeurs.  
  • ALBANIE / ALBANIA / ALBANIEN

    1 ALBANIE / ALBANIA / ALBANIEN
    Pour les timbres d'Albanie il existe des émissions de Postes locales. Ici je veux surtout parler de la Poste locale Essad, souvent appelée "Six mounths Kingdom". En 1915 il y eut d'abord l'émission "Skanderberg" avec une surcharge ovale turque, de couleur noire, bleue, rouge ou violette. Le 10 février 1915 apparaissent les timbres non-émis de Tarabosh de 1913 avec une surcharge turque violette, noire ou rouge (jamais vu!). Bien que non émis, il existe de nombreux fragments de lettres avec des oblitérations dites "rares", ainsi que des lettres. Il faudra que l'on m'explique un jour comment ceci est possible! Il existe aussi des timbres-taxes avec un grand T comme surcharge sur les timbres Skanderberg.   Le 23 février 1916, tous les bureaux de postes furent fermés en Albanie centrale. Je joint deux liens pour ce genre de philatélie peu connue chez nous. http://j-mydland.net/albania.htm http://www.hourmo.eu/15_Stamps_&_Cartoons/1915/1915_02_10_Albania_Local_Issue_Essad-Mail.html L'extrait est du livre suivant, très cher d'ailleurs! Chapier dans son fascicule "LES TIMBRES DE FANTAISIE" écrit: Certains catalogues comportent une série émise le 10 février 1915 par le gouvernement d'Essad Pacha. Ces vignettes ne sont officielles que revêtues d'une marque de contrôme circulaire. On peut donc classer sans hésiter dans les timbres de fantaisie les exemplaires dépourvus de cachet de garantie. 1913. - Dentelés et non dentelés. Vue du Mont Tarabosch et du lac Scutari. Légende: Oeverria e shqypnis mesme albanie centrale tarabosa 1913. 2 paras brun clair, 5 paras violet, 10 paras vert, 20 paras rouge, 40 paras bleu, 1 piastre rose, 5 piastres noir. 1915. - Dentelés. Vue du Mont Tarabosch. Format plus petit, même légende. 10 paras vert, 20 paras rouge, 50 paras bleu, 3 piastres rose, 6 piastres brun. On trouve également des timbres au type Skanderberg avec une surcharge ovale de contrôle en bleu, rouge ou noir, portant des caractères musulmans et, pour certains, une nouvelle valeur. 2 quindars brun-rouge, 5 quindars vert, 10 quindars carmin, 5 paras sur 2 quindars brun-rouge, 10 paras sur 5 quindars vert, 20 paras sur 10 quindars carmin, 1 grosh sur 25 quindars bleu, 2 grosh sur 50 quindars lilas et violet, 5 grosh sur 1 franc brun. Un certain nombre de ces timbres se rencontrent sur grand "T" en surcharge. 10 paras sur 5 quindars vert, 20 paras sur 10 quindars carmin, 1 grosh sur 25 quindars bleu, 2 grosh sur 50 quindars lilas et violet.    
  • ROUMANIE

    1 ROUMANIE
    La philatélie roumaine se révèle fort intéressante. La partie classique est bien sûr la plus passionnante, il faut néanmoins faire très attention à cause des nombreux faux! Voici un lien qui peut s'avérer très utile et que je recommande: http://www.romaniastamps.com/ Ich hoffe mein Freund Stephan läßt mich nicht im Stich und trägt auch etwas zu diesem Thema bei?! L'attente fut de courte durée. Voici quelques timbres de sa collection. Stephan est très spécialisé en Roumanie! Vielen Dank Stephan. Image page, source Wikipédia
  • Oblitérations estoniennes sur timbres russes

    1 Oblitérations estoniennes sur timbres russes
    Les timbres russe sont connus, pour les oblitérations c'est autre chose. Je vous montre ici et avec l'autorisation du vendeur sur eBay, certains timbres avec une oblitération estonienne. Les mute cancels sont ce que l'on appelle des oblitérations muettes. Il doit certainement exister un catalogue, mais on ne peut pas tout avoir! J'ai encore trouvé un lien qui semble intéressant: http://www.aurorexchp.net/?side=Russian_Mute_cancels_used_under_WWI___ Thank you very much dear Sir! Visit his store on eBay: http://www.ebay.ca/sch/shifaragallery/m.html?item=291011180587&hash=item43c19e382b&pt=Stamps_World_Stamps&rt=nc&_trksid=p2047675.l2562
  • CARELIE (Karjala)

    1 CARELIE (Karjala)
       La Carélie s'est battue pour son indépendance de 1921 à 1922. Au printemps 1922 l'état de Carélie libre fut incorporé (de force comme toujours!) à l'Union Soviétique. À partir du 25 juillet 1923 la Carélie devient République autonome socialiste soviétique. Depuis 1991 elle fait partie de la fédération russe. Les timbres ci-dessous ont été utilisé du 31 janvier au 6 février 1922 à Uhtua. Les oblitérations ultérieures sont des oblitérations de complaisances. Les timbres avec la faciale 10, 15, 20 et 25 Markka ayant une oblitération du 1er janvier 1922 de Kiimasjärvi, sont également des oblitérations de complaisances.  Pour le courrier sur territoire finlandais, il fallait rajouter un timbre de Finlande. Les lettres ayant réellement voyagées sont des raretées!!! Les timbres non-dentelés sont des essais. Même s'ils ne sont pas parfaits, je suis content de les avoir dans ma collection. Il y a comme toujours des faux. Des articles qui pourraient vous aider à ne pas tomber dans le piège sont joints, mais ce n'est pas forcément évident. http://www.jaysmith.com/Resource/Articles/Karelia_1922_Forgeries_and_Genuine_Stamps.html http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CDEQFjAA&url=http%3A%2F%2Fposthorn.scc-online.org%2FThe_Prolific_Forgeries_of_Karelia_7-7-2010.pdf&ei=Je5kU86AL8G-O5u0gegD&usg=AFQjCNEd838DdazmPT4bolUeWDEysRmMag&sig2=Axl4y3AtoDEAEPk8ML_ytA&bvm=bv.65788261,d.ZWU
  • Tchécoslovaquie

    1 Tchécoslovaquie
    Vu le manque d'illustrations, d'explications et d'erreurs dans les catalogues, il est temps d'apporter des compléments d'informations à tous les niveaux! La Tchécoslovaquie à eu des timbres précurseurs, des émissions révolutionnaires locales sur les timbres autrichiens. Il existe trois surcharges différentes, deux de Prague, la troisième de Budejovice. C'est de cette troisième surcharge que vous voyez une image.  D'autres précurseurs souvent oubliés, ces timbres dits Skaufen ou Scouts ci-dessous. http://www.cangelaris.com/excze.htm Vient ensuite le problème des dentelures pour l'émission Hradschin de 1919/1920. Il en existe plusieurs. En voici la liste: 11 ½ en ligne - 11 ¾ en peigne - 13 ¾ en ligne - 13 ¾ : 13 ½ en peigne - 11 ½ : 10 ¾ en ligne -   13 ¾ : 11 ½ en ligne - 13 ¾ : 10 ¾ en ligne - 11 ½ : 13 ¾ en ligne - non dentelés. Pour les timbres "Indépendance" de 1919 il en est de même. Voici les dentelures existantes: 13 ½ : 13 ¾ en peigne - 11 ½ : 13 ¾ en ligne - 11 ½ : 10 ½ en ligne - 10 ½ : 13 ¾ en ligne -             13 ¾ : 13 ½ en peigne - 13 ¾ : 11 ½ en ligne - 10 ½ : 11 ½ en ligne - 13 ¾ : 10 ½ en ligne -             10 ½ en ligne - 11 ½ en ligne - non dentelé. La différence de cote pour les timbres Hradschin et Libération est énorme! Un timbre qui ne cote que vingt cent avec une dentelure peut coter deux mille euros avec une autre, donc n'échangez pas trop vite, pensant que ce sont des doubles, mesurez tout!!! Arrivent maintenant les timbres autrichiens de 1919 surchargés Posta Ceskoslovenska 1919.      Dans nos catalogues, comme d'habitude pas de différences, mais je vous assure, il y en a. Le catalogue Pofis les catalogue. De tous ces timbres ci-dessus, il existe deux types plus un sous-type, le type I, le type II et le petit a pour les deux types. De ce dernier, impossible de vous montrer une image, car malgré le multitude de doubles (des centaines), je n'en possède aucun. Ça ne doit pas courrir les rues. Type I et Ia Type II  et IIa Deux différences pour la série courante de 1920 - 1925: En ce qui concerne les filigranes, le premier existe en huit positions différentes, dont certaines sont rares, et donc plus chères, mais comme d'habitude, personne ne vous informe! Les marchands doivent être contents! Et voici à quoi ressemble le monogramme gauffré au verso de certains timbres, comme ici sur les timbres du Congrès Olympique en vrai. Juste encore les trois différents types du bloc numéro 1! Voilà pour les quelques renseignements, en espérant que ça puisse vous servir?!
  • Armée Wrangel grosse erreur!

    1 Armée Wrangel grosse erreur!
    RUSSIE 1920 - 1921                                                                                                                        Armée Wrangel Une grosse erreur = deux timbres rares La guerre civile russe s'achève au sud lorsque les restes des armées blanches de Denikine et Wrangel sont rejetés à la mer en Crimée et regroupés près de Constantinople, en Serbie, en Bulgarie, Grèce, Roumanie,... Pour permettre la circulation des courriers entre les camps, des timbres sont alors surchargés par de nouvelles valeurs et la mention "Postes des armées russes" pour certains, ou "Postes russes" pour les autres - Tous servirons de décembre 1920 au 1er juin 1921 - Oui mais...               Mais l'une des émissions a comporté une erreur que mon clavier m'oblige à présenter phonétiquement: Il est ecris Rousskii au lieu de Rousskoi - Cette faute s'est limité à deux timbres, les 5000 roubles sur 15 et 20 kopecks référencés 11 et 12 par Yvert et Tellier. Le catalogue Romeko de 1924 attribuait d'ailleurs les numéros 11a et 12a à ces deux variétés -       Mais peut-être possédez-vous un catalogue plus récent qui les mentionne? Je remercie tout particulièrement M. Jean, le secrétaire du Cercle Philatélique France-Russie pour l'autorisation de publier image et explication.
  • Erreur de fond sur timbres russes

    1 Erreur de fond sur timbres russes
           Erreur de fond sur timbres russes. Ces timbres font partis de la sixième émission de 1866 à 1875, dessiné par Franz Kepler. Les deux timbres séparés constituent le timbre type. La paire du 3 Kopecks fut quand à elle émis en 1870, comme vous pouvez le constater, le fond est formé de "V" alors que sur le timbre original le fond est formé de "3". Il s'agit d'une erreur d'impression ce fond étant destiné au 5 Kopecks.
  • Les filigranes de Roumanie

    1 Les filigranes de Roumanie
    Dans la plupart des catalogues on vous signale bien les filigranes, mais pas les différentes positions et, dans certains catalogues spécialisés les cotes changenent selon la position du filigrane. C'est une spécialisation dans laquelle on n'a pas besoin de se lancer absolument, mais c'est tout de même bon à savoir.   Tous les filigranes n'apparaissent pas toujours aussi parfaitement que sur ces images.
  • Tchécoslovaquie Surcharges de la libération

    1 Tchécoslovaquie Surcharges de la libération
    Il existe de nombreuses surcharges concernant la libération de la Tchécoslovaquie, certaines sont fausses. Les catalogues français ou allemand (d'autres encore), ne mentionnent pas ces surcharges. Il est fort possible qu'il existe un catalogue Pofis pour ce genre de timbres.     DOLANY                                              LOUNY                                           PLZEN                                                    OLOMUC PARDUBICE
  • Surcharges de Vladivostok

    1 Surcharges de Vladivostok
    Je connais les surcharges de Vladivostok en rouge, mais j'ai découvert dans un lot, deux timbres ayant une surcharge noire. Les timbres ont servi pour le vol Vladivostok - Nikolsk - Ussurjisk - Spassk et n'ont été utilisé qu'un seul et unique jour! Vu la cote élevée des timbres il y a de quoi douter de l'authenticité des timbres. Voici un lien très utile expliquant l'hstoire de cette émission, à l'heure actuelle celle-ci fait encore débat. Postal ou non postal, faites nous part de votre conviction. ufdc.ufl.edu/UF00020235/00030/46j
  • Roumanie / À vos loupes

    1 Roumanie / À vos loupes
    20 Parales Ce timbre catalogué en tant que numéro 16 chez Yvert et Michel comporte soi-disant 2 types distinct (faux!). C'est d'après la bordure droite que l'on reconnais la différence.                      Type I                                                                       Type II Images en provenance de Google images. Chez Michel les timbres sont catalogués sous 16 X (papier épais) et 16 Y (papier mince). Chez Yvert il y a le numéro 16, le 16b (T I), le 16c (T II), le 16d (papier mince) et le 16e (papier épais). Selon Fritz Heimbüchler, dont la renommée internationale, spécialement pour la Roumanie n'est plus à faire , il existe six types différents. J'ai l'image, mais j'attends de pouvoir la publier, quant à vous, faites bien attention, la différence de cote est impressionante! Faites également attention à cette série de 1866/67 car il existe de nombreux faux. Les Faux de Carol 1866/67  Voici encore une page que l'on peut aisément traduire et qui concerne la masse de faux sur le marché, donc comme dit, à vos loupes ou ouvrez simplement grand vos yeux. Il y a des choses que tout le monde peut voir à l' œil nu. Un minimum de documentation suffit parfois! http://romanianstampnews.blogspot.fr/2012/09/de-ani-de-zile-n-am-mai-vazut-atatea.html
  • Les faux de Roumanie

    1 Les faux de Roumanie
    Voici juste un lien traductible sur les faux timbres roumains, mais qui en dit long. Méfiez-vous et consultez de la documentation. Un peu de lecture par semaine ne fait de mal à personne! http://romanianstampnews.blogspot.fr/2012/09/de-ani-de-zile-n-am-mai-vazut-atatea.html                                               
  • POLOGNE

    7 POLOGNE
    Les surcharges locales polonaises sur timbres-taxes. Le catalogue Michel indique qu'il existe 160 types et 110 villes pour ces surcharges. Il existe aussi de fausses oblitérations comme toujours, et surtout pour vendre aux collectionneurs friands de ce genre de choses. Il n'existe pourtant pas de catalogue qui nous démontre tout ça, il n'y a pas d'images non-plus! Aucun catalogue ne se donne la peine d'éclairer les collectionneurs parce que ça ne les intéresse pas et il n'y a pas d'argent à gagner. Je vous montre quelques images pour ces surcharges provisoires. Dans le catalogue allemand il est aussi dit que ces surcharges ont été interdites à partir du 19 décembre 1919, ce qui est faux, car il y en a encore eu en 1938! Conclusion: Fiez-vous uniquement aux catalogues pour classer vos timbres dans un ordre chronologique, mais pas aux cotes stupides tirées par les cheveux et adaptées aux marchands. Faites travailler vos neurones car la philatélie est bien trop belle et passionnante pour que nous nous occupions de choses sans importances! http://www.stampspoland.nl/index.html Bien qu'incomplète, cette page peut vous être d'une grande aide. Menu à gauche: Postage dues ensuite Local postage dues 1919 - 1926.
  • RUMBURG

    1 RUMBURG
    Les timbres locaux pour la ville de Rumburg (Rumburk en tchèque) ont été produits peu après la victoire des alliés en avril 1945. Il n'y avait plus aucune infrastructure dans le pays après le chute du Troisième Reich à par les forces d'occupations alliées. Il existe environ 400 surcharges ainsi que des privées mais beaucoup ont été contrefaites. La valeur philatélique, à part certaines pièces expertisées étant minimes, il est donc inutile de dépenser de fortes sommes pour ces timbres. Juste pour vous montrer une chose très intéressante concernant les Sudètes, l'ouvrage de Gerhard Späth: http://sudetenphilatelie.npage.de/      Le livre est sous Literatur, exellent!
  • Variétés d'Ukraine

    1 Variétés d'Ukraine
    Dans les nouveautés d'Ukraine il existe quelques variétés que notre ami Edmond de Betting m'avait déjà signalé. Pour les collectionneurs de ce pays, ouvrez bien vos yeux. Pour les chasseurs de cotes, les prix ne doivent pas être faramineux, c'est plutôt quelque-chose pour les "vrais" philatélistes pour lesquels le catalogue n'est qu'une base de numérotation. À vos loupes!
  • DEMI-TIMBRE SUR CARTE DE CORRESPONDANCE PRIVEE DE HONGRIE

    1 DEMI-TIMBRE SUR CARTE DE CORRESPONDANCE PRIVEE DE HONGRIE
    Salut Harald, Ci-joint 2 scans d’une carte à propos de laquelle je sèche complètement. Aurais-tu parmi tes connaissances un spécialiste de la Hongrie ? J’aurais voulu savoir, outre la valeur de ce genre de document, la raison de cet usage (pénurie ou…), la durée d’utilisation. Le document semble ne pas être une « fabrication » quoique adressé à un journal philatélique car il comporte une correspondance commerciale avérée. Merci par avance,  P. ------------------------------------------------------------ Attached 2 scans of a card about which I dry completely. Would you have among your knowledge a specialist of Hungary? I would have wanted to know, besides the value of this kind of document, the reason of this use (shortage or …), the operating life. The document seems not to be a "manufacturing" although sent to a philatelic newspaper because it contains a known business correspondence. Thank you in advance,  P. ---------------------------------------- Anbei 2 scans einer Karte, bezüglich deren ich vollständig ratlos bin. Hättest du unter deinen Bekanntschaften einen Spezialisten für Ungarn? Ich hätte gerne, außer dem Wert eines solchen Dokuments gerne den Verwendungszweck gewußt (Mangel oder ...), sowie die Benutzungszeit. Das Dokument scheint eine Private "Herstellung" zu sein, obwohl es an eine philatelistische Zeitung geschickt wurde, weil es eine erwiesene Geschäftskorrespondenz enthält. Danke in voraus, P. ----------------------------------- Hello, It is not an item of postal stationery.  It is a privately printed post card. Ce n'est pas un entier postal, mais une fabrication privée. Das ist keine Ganzsache, sondern eine private fabrication. Sincerely, Wayne Menuz --------------------------------- J'avais mal compris la question de P. Il voulait tout simplement savoir pourquoi il y avait un timbre coupé sur cette carte de correspondance privée et pour quel usage. I had badly understood the question of P. He simply wanted to know why there was a cut stamp on this private correspondance-card and for which use. Ich hatte die Frage von P. falsch verstanden. Er wollte ganz einfach wissen warum eine halbierte Marke auf dieser privaten Korrespondenz-Karte geklebt wurde und zu welchem Zweck.