ESPACE JEUNES

J'ai eu ces derniers temps un échange de courriels avec François. Je vous mets deux mails sur le site et vous me direz ce que vous en pensez. Est-ce faisable? Si oui comment? Vous avez des idées? Je suis ouvert à toutes propositions à moins que vous trouviez cette idée farfelue. Pour ma part ça vaut un essai, sinon comment attirer les jeunes?

     Bonsoir Harald,
 
 
Je crains de t’ennuyer.. Je me pose beaucoup de questions autour de la philatélie. Et je n’ai pas vu d’espace dédié aux jeunes collectionneurs sur le site du Club.​
 
À mon avis, le Club devrait ouvrir un espace jeune collectionneur ; surtout pas pour en faire de “vieux” collectionneurs, plus ou moins fétichistes. La plupart des gens jettent les timbres avec leur enveloppes à la poubelle, il ne faut pas l’oublier ! Il  manque un forum pour débutant, ouvert à une autre “pratique” plus créatrice que le seul fait de les classer et les collectionner. Par exemple : comment chercher et trouver des timbres gratuitement?  Composer un petit groupe de jeunes décidés, leur proposer une action au niveau d’une commune, voire plus, auprès de la population. Genre: nous récupérons les timbres-poste de vos courriers. Pouvez-vous les mettre de coté pour nous ?
Avoir quelques entreprises partenaires, jointes par les jeunes(avec un adulte référent). Analyser l’action en cours avec eux, puis étudier les timbres récoltés.
D’autres projets sont envisageables.. à partir des timbres récoltés(qui devaient finir à la poubelle), les transformer (apprentissage de la variété).. ou joindre un autre établissement(étranger ou pas) qui mène la même action, pour faire des échanges. Je pense à l’Allemagne, si proche.
 
 
PS  Je possède un Yvert et Tellier de 2014. Dans l’ensemble je le trouve mal conçu, mais peu importe. Pourquoi les cotes affichées ne correspondent pas au marché ? Et ce depuis de nombreuses années, semble t-il ?
Le “timbre neuf parfait” est le plus coté. Pourquoi ? (ne sont-ils pas plus nombreux que certains timbres oblitérés?) Les timbres avec charnière sont dévalués ! Une autre question idiote; pourquoi trouvent-on tant de timbres avec trace de charnière? Ou, posée autrement, pourquoi les collectionneurs enlèvent-ils les charnières au risque d’abimer la gomme? Un timbre avec charnière c’est un timbre avec un nœud papillon . On en vient à parler de fraicheur postale pour des timbres neufs qui portent leurs 80 piges !
  
Classer les timbres, une fois répertoriés est un vrai casse tête. J’ai eu la chance de trouver une collection plus ou moins bien classée, mais qui respectait l’ordre chronologique. Il y a quelques temps, un copain m’a proposé (en don) un album ou figuraient tous les timbres émis de 19984 à 2004. Il y en avait trop ! Après réflexion, ces timbres resteront chez lui.
Voilà, le site du Club s’adresse avant tout à des spécialistes. Sûr, il est “in”. Mais pour des novices.. il peut s’avérer éloigné de leurs compétences.. et de leur fraîcheur. Presque tout nouveau timbre est une découverte au début. Pour moi, même ceux qui n’existent pas m’interrogent ( la Commune, Daumal, R. G. Leconte et bien d’autres..)
                                                                               François
-------------------------------------------------------------------------------------------------
   Bonjour Harald,
 
Je ne sais pas comment fonctionne le Club et le site, et s'il existe une petite équipe autour de toi. En effet je crois que l’idée est bonne. D’autres possibilités sont offerte par thèmes. Par exemple : les trains, les animaux, les avions… Ces thèmes peuvent être associés à des partenaires(SNCF, zoos ou associations..)
Le départ de ma réflexion se situait au niveau des interventions scolaires, afin de lier une action pédagogique à la philatélie, une action ouverte sur l’extérieur, en contact avec la population ou une activité “sociale”.( une cause humanitaire)
     
Il me semble avantageux que l’idée d’un “espace débutant” soit discuté ou commenté sur le site par les utilisateurs actuels. La mise en place d’un projet, même simple demande un certain investissement. Tu disposes à ta guise des messages que je t’adresse ; tu peux également les compléter, et enlever certaines phrases ou expressions.
Amicalement,
 
           François
 

Salut Harald,

 

Je viens de lire les messages de François, dans l’ensemble je trouve ses idées bonnes, la mise en place d’un forum dédié aux jeunes philatélistes est faisable, un module existant sur la plate forme emonsite. Après il faut voir à quoi il peut servir, à savoir être un prolongement de la section jeune nouvellement crée, servir de lieu de partage d’information sur le timbre en lui-même qu’il soit ancien où récent sans entrer trop dans les détails, un lieu de partage pour les jeunes, un lieu d’orientation philatélique, il y a plusieurs pistes à suivre.

 

Après il faut voir qui s’en occupe, car tu le sais comme moi, l’implication dans un forum doit être constant et sérieux tout comme la gestion d’un site.

Pour ce qui est de l’implication auprès des entreprises et autres, cela me semble pour l’instant lointain, il ne faut pas oublier que la section jeune débute seulement, je ne connais pas le parcours de ces jeunes, sont ils débutants du premier jour, ont-ils déjà eu contact avec le timbre ? Quel est leur moyenne d’âge ?

Ces questionnements peuvent paraître dérisoires mais sont ils déjà assez impliqués dans l’univers philatélique pour aller d’eux même faire une démarche où des démarches auprès de société de la région ?

 

En ce qui concerne les cotes catalogues, c’est toujours la sempiternelle interrogation, pourquoi çi ? pourquoi ça ? Le monde philatélique a décrété dans les années 30-40 que le must de la collection devait se faire en timbre neuf, aujourd’hui ce que l’on peut dire c’est qu’il est plus facile de trouver des timbres neufs qu’un belle oblitéré d’époque.

Pourquoi vas-tu me dire ? Tout simplement parce que les timbres neufs ont été stockés et quantifiés par les négociants, ils savent à peu près ce qui existe en neuf sur le marché à la revente. Alors que pour les timbres oblitérés, il n’existe pas de stock et pas d’inventaire donc un négociant ne saura vous dire s’il peut trouver tel ou tel timbre oblitéré et préférera vous proposer un timbre neuf qu’il est sur de vous fournir.

Là est la grande ambiguïté des cotes et du système de l’offre et de la demande, cela ne reflète aucunement la rareté de tel ou tel pièce mis à part peut être pour les émissions d’avant 1900.

 

Jean-Luc

  • LES LEGENDAIRES

    1 LES LEGENDAIRES
    J'ai volontairement mis cet article sous espace jeunes parce que ça leur parle plus. http://data.axmag.com/data/201608/20160828/U145811_F396957/FLASH/index.html http://data.axmag.com/data/201608/20160828/U145811_F396959/FLASH/index.html Autres liens: http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-2/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-3/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-4/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-5/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-6/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-7/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-8/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-9/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-10/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-11/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-12/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-13/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-14/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-15/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-16/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-17/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-18/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-19/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-20-les-types-d-impression-5/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/phil-apprendre-21-maximaphilie/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/les-heros-de-la-science/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/14-18-les-prisonniers-de-guerre-allemands-en-bretagne-1/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/14-18-les-prisonniers-de-guerre-allemands-en-bretagne-2/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/14-18-les-prisonniers-de-guerre-allemands-en-bretagne-3/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/video-35-timbres-des-pays-tropicaux/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/une-exeception-a-la-regle/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/faire-vivre-le-timbre-dans-un-monde-qui-ne-le-voit-plus/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/les-emissions-philateliques-de-noel-1/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/les-emissions-philateliques-de-noel-2/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/culture-timbres-prend-un-coup-de-jeunes/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/le-monde-des-timbres-22/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/quand-le-timbre-devient-un-outil-politique/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/le-27-janvier-1967-disparaissait-le-marechal-juin/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/la-guerre-de-secession/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/la-tresorerie-aux-armees/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/imprimerie-phil-poste-la-passion-des-metiers/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/dominique-piazza-inventeur-de-la-carte-postale-photographique/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/histoire-de-la-carte-postale-1/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/histoire-de-la-carte-postale-2/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/histoire-de-la-carte-postale-3/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/histoire-de-la-carte-postale-4/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/l-art-francais-1/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/video-39-le-dessous-des-timbres/ http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/espace-jeunes/depuis-110-ans-au-service-de-la-philatelie/      
  • Le monde des timbres … Les timbres du Monde #25

    1 Le monde des timbres … Les timbres du Monde #25
      Portugal et Israël : les dauphins Le Portugal et Israël fêtent leur 40 ans d’amitié par une émission commune. Les administrations postales ont choisi pour cela de soutenir une association de recherche sur les cétacés, et en particulier les dauphins « nez de bouteille ». Cette race est en effet en voie de disparition et ne compte plus qu’une trentaine d’individus au large des côtes portugaises. Nations Unies : animaux d’Australie Le 4 avril s’est terminée l’exposition philatélique internationale de Melbourne. A cette occasion, les Nations Unies ont émis un bloc feuillet représentant trois animaux endémiques d’Australie : le koala, le kangourou et l’émeu. Le fond du bloc est illustré par une vue et un détail du célèbre Ayers Rock à Uluru. Aland : l’année du coq Et puis j’ai le plaisir de vous présenter le cadeau que je vous proposais dernièrement et que j’ai reçu au début du mois de la poste d’Aland : une enveloppe premier jour avec le bloc feuillet « année du coq ». Pas mal, non ? J’espère que vous avez été nombreux à le recevoir également. Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Et en attendant le prochain numéro, farvel (Au revoir en danois, la langue d’Aland) !
  • L’art français #3

    1 L’art français #3
      Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français, des origines à l’art roman. A raison d’un chapitre chaque semaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art. . En voici un nouveau chapitre sur l’Art Méditerrannéen (partie 1 et partie 2). Bonne lecture !  
  • ART FRANÇAIS #4

    1 ART FRANÇAIS #4
    Sylvain Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français, des origines à l’art roman. A raison d’un chapitre chaque semaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art. . Voici donc la suite : III – L’art Roman III-1-a – La Bourgogne   Ci-contre, négatif d’un document qui présente les marques d’indexation du courrier.   Bonne lecture ! https://philapostelbretagne.wordpress.com/2017/04/10/lart-francais-1/ https://philapostelbretagne.wordpress.com/2017/04/18/lart-francais-2/
  • 1924 : les Jeux Olympiques de Paris se déroulent au stade de Colombes

    1 1924 : les Jeux Olympiques de Paris se déroulent au stade de Colombes
      1924 : les Jeux Olympiques de Paris se déroulent au stade de Colombes par ladresseip Le stade de Colombes a accueilli les JO de 1924. Un stade olympique à Colombes, des sportifs devenus parfois des gloires d’Hollywood, des timbres que l’on ne ferait peut-être plus aujourd’hui… C’étaient les Jeux Olympiques de 1924… Los Angeles ou Paris ? Les deux villes se disputent actuellement l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques qui se dérouleront en 2024. Décision en septembre… La deuxième métropole des Etats-Unis par sa population comme la capitale française ont déjà accueilli les JO par deux fois. En 1932 puis 1984 pour Los Angeles, en 1900 et 1924 pour Paris. Au-delà de la qualité des équipements mis à la disposition des délégations et des spectateurs (et de ce point de vue les deux villes proposent des dossiers solides), la décision d’attribuer ces JO à la France pourrait aussi être motivée par un siècle de sevrage olympique. Relancés par le baron Pierre de Coubertin, les jeux de l’ère moderne ont d’abord symboliquement eu lieu à Athènes en 1900 et Paris quatre ans après. Et c’est la ville de Colombes, cité ouvrière située au nord-ouest de la capitale, qui les a abrités 20 ans plus tard, en 1924. Bâti sur le territoire de la commune, le stade Yves du Manoir, dont une partie des tribunes subsiste encore aujourd’hui, a été le pivot du dispositif olympique mis en place à l’époque. La plupart des compétitions d’athlétisme s’y est déroulée. Ainsi que celles de cyclisme, de gymnastique, d’équitation (à l’emplacement du stade, se trouvait auparavant un hippodrome), de tennis, de football… Johnny Weissmuller. Des sportifs dont les noms sont restés dans l’histoire ont participé à ces épreuves. Comme Paavo Nurmi - le finlandais volant -, un des plus grands coureurs de fond et demi-fond de tous les temps (5 fois médaillé d’or aux Jeux de 1924). Ou encore le nageur autrichien Johnny Weissmuller (3 fois médaillé d’or), le futur Tarzan d’Hollywood. La philatélie n’était pas absente de ces jeux. De nombreux timbres ont été émis par la Poste française à leur occasion. Avec des visuels qui reprenaient des postures antiques… mais ne seraient probablement plus reproduites de nos jours (images ci-contre). Souhaitons que la philatélie française soit à nouveau présente pour les JO de 2024… Rodolphe Pays
  • Vidéo #40 : le Dessous des timbres suite

    1 Vidéo #40 : le Dessous des timbres suite
    Vidéo #40 : le Dessous des timbres suite par Sylvain Voici les deuxième et troisième parties de l'interview de Gauthier Toulemonde, directeur de Timbres Magazine, sur Europe 1, après la sortie du hors-série "Le dessous des timbres" : Lire la suite    
  • L’art français #5

    1 L’art français #5
    Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français. A raison d’un chapitre chaque semaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art. Voici donc la suite : III-1-b – L’Auvergne et les routes de pèlerinage III-1-c – L’Ouest de la France partie 1   Bonne lecture !
  • Les timbres du Monde #26

    1 Les timbres du Monde #26
    Le monde des timbres … Les timbres du Monde #26 PHILAPOSTEL Bretagne vous propose cette chronique, à paraître aux environs du 20 de chaque mois, en fonction de l’actualité. Comme son nom l’indique, nous y ferons un tour du Monde en abordant quelques nouveautés marquantes ou originales de divers pays (cliquer pour agrandir) . Inde : senteur café India Post et le Bureau du Café ont émis un timbre senteur café. Le timbre représente des grains de café, une tasse fumante, et le mot Coffee. « Envoyez l’arôme du café à vos proches. A qui offrirez-vous ce timbre au parfum de café ? » : tel est le slogan de la poste indienne, qui émet pour la première fois un timbre senteur. Allemagne et Vatican : Luther Non ce n’est pas une émission commune, mais bien deux émissions de timbres de deux pays mais sur le même sujet. L’Allemagne d’un côté, et la Vatican de l’autre, célèbrent tous les deux le 500è anniversaire de la Réforme Luthérienne. Australie : correspondant de guerre . Un correspondant de guerre, qui fut blessé à la jambe en Turquie pendant la Première Guerre Mondiale, mais qui refusa de cesser d’écrire, a été honoré sur un timbre australien commémorant la Grande Guerre. L’illustration du timbre est basée sur une photographie de Charles Bean regardant à travers une longue vue l’avancée des troupes australiennes. Etats-Unis : éclipse de soleil Le 21 août prochain, une éclipse totale du soleil sera visible à travers les Etats-Unis. A cette occasion, l’USPS émettra en juin un timbre à validité permanente représentant une précédente éclipse de lune. Particularité : le timbre est à l’encre thermochromique, c’est à dire que la chaleur d’un doigt sur le timbre permettra de découvrir la lune, momentanément disparue pendant l’éclipse. Slovaquie : mémoire de l’holocauste La poste slovaque commémore la mémoire des victimes de l’holocauste. Pour le 75è anniversaire des premières déportations de juifs dans les camps de concentration, un nouveau timbre appelé « honneur » a été émis. Son motif est un détail d’une chemise de prisonnier avec l’étoile jaune, et la date du 25 mars 1942, date de la première déportation de juifs slovaques.   Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Et en attendant le prochain numéro, zbohom (Au revoir en slovaque) !
  • L’art français #6

    1 L’art français #6
    Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français. A raison d’un chapitre chaque semaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art. Voici donc la suite : III-1-c – L’Ouest de la France partie 2   Bonne lecture !
  • L’art français #7

    1 L’art français #7
    Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français. A raison d’un chapitre chaque semaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art. . Voici donc la suite : III-1-d – Languedoc Roussillon Provence   Bonne lecture !
  • Flaubert : des timbres, des relais de Poste et du théâtre

    1 Flaubert : des timbres, des relais de Poste et du théâtre
    Flaubert : des timbres, des relais de Poste et du théâtre par ladresseip Timbre "Flaubert 1821-1880" (émission de 1952), dessiné par Pierre Paul Lemagny, gravé par Charles Paul Dufresne. Quelques émissions philatéliques ont été consacrées à Gustave Flaubert. Mais les liens de l’écrivain avec l’univers postal se sont aussi tissés à travers les séjours et les voyages que ce dernier effectuait régulièrement dans les relais de Poste. Et pour les amoureux de sa langue et de son regard, Flaubert est aussi tout l’été sur scène. A travers une adaptation d’Emma Bovary proposée par le comédien André Salzet. Timbre "Flaubert" (1982), émis par la Poste du Gabon. « La Poste d’Auray eût été arrivée, nous fussions partis tout de suite pour Belle-Isle ; mais on attendait la Poste d’Auray. Assis dans la cuisine de l’auberge, en chemise et les bras nus, les marins de passage patientaient en buvant chopine. » Alors qu’il voyage en Bretagne avec son ami et écrivain Maxime Du Camp, Gustave Flaubert a l’occasion à de nombreuses reprises d’utiliser les services de la Poste, pour se déplacer, se restaurer. Ancien relais de Poste, à Auray (Morbihan). Et d’observer ses employés comme ses usagers. Il évoque ainsi ses séjours dans les relais de Poste et ses trajets en malle-poste dans l'ouvrage Voyage en Bretagne, par les champs et par les grèves. En dehors de ses pérégrinations à travers les régions de France, Flaubert fréquente de façon récurrente un autre relais de Poste, celui de Nogent-sur-Seine, dans l’Aube. Pour des excursions culinaires cette fois. L'auberge du Cygne de la Croix, à Nogent-sur-Seine (Aube). Comme d’autres artistes à l’époque - Alfred Boucher, Camille Claudel… -, Flaubert apprécie la cuisine de cette auberge baptisée Le Cygne de la Croix. Un lieu que l’on retrouvera dans L’éducation sentimentale. La Poste finit par arriver. Un peu plus loin dans Le voyage en Bretagne, Flaubert s’en donne à cœur joie : « Un bruit étouffé se fit entendre. Un grelot sonna, un chapeau parût. C’était la Poste d’Auray, toujours même homme, toujours même cheval, même sac à lettres. Il s’en allait tranquillement vers Quiberon, dont il reviendra tantôt pour s’en retourner demain. C’est l’hôte du rivage, il le passe le matin, il le repasse le soir. Sa vie est de le parcourir, lui seul l’anime, il en fait l’épisode, j'allais presque dire la grâce. » Rodolphe Pays Madame Bovary tout l’été au théâtre du Lucernaire Il a joué Zweig, Kafka, Maupassant, Schnitzler, Vian… André Salzet poursuit sa quête des beaux textes avec Flaubert et son Emma Bovary. Le comédien a participé à l'adaptation du roman et la propose sur scène de juin à septembre au théâtre du Lucernaire, à Paris. du 10 juin au au 9 juillet à 18 h 30 du mardi au samedi,  et à 16 h le dimanche du 12 juillet au 27 août à 18 h 30 du mercredi au samedi, et à 16 h le dimanche du 29 août au 3 septembre à 18 h 30 du mardi au samedi, et à 16 h le dimanche Théâtre du Lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs, Paris 6ème. Réservations au 01 45 44 57 34. En savoir plus sur André Salzet : http://theatre.carpediem.free.fr/ En savoir plus sur le théâtre du Lucernaire : http://theatre.carpediem.free.fr/
  • Les 10 timbres les plus rares au Monde

    1 Les 10 timbres les plus rares au Monde
    Voici, selon la Gazette Review, les 10 timbres les plus rares au Monde. Bonne lecture ! 10 – Christophe Colomb découvre l’Amérique (275.000$) Nous commençons notre liste de timbres rares avec le « Landing of Columbus« , qui a été émis en 1869. Ce timbre représente, comme son nom l’indique, le débarquement de Christophe Colomb sur le « Nouveau Monde ». Plus précisément, c’est une reproduction de la peinture de l’événement par John Vanderlyn, qui est représentée sur le timbre. Quelle est la particularité de ce timbre? Eh bien, c’était l’un des premiers timbres aux États-Unis à être imprimé en deux couleurs. Pour créer ce timbre, il fallait faire appel à une double impression. Le « débarquement de Columbus » n’a été qu’un an en circulation, et bien qu’il ne coûtait que 15 cents en 1869, ce même un timbre peut valoir aujourd’hui plus de 300 $. Un exemplaire neuf inversé du Landing of Columbus peut quant à lui atteindre jusqu’à 275 000 $. 9 – Déclaration d’Indépendance (275.000$) Le prochain sur cette liste est relativement au même prix. Le timbre sur la Déclaration de l’Indépendance a été émis en 1869, et il est également l’un des premiers timbres aux États-Unis à être imprimé en deux couleurs : vert et violet. Ce timbre coûtait 24 cents lors de sa circulation, et tandis que le Landing of Columbus représente une peinture de John Vanderlyn, la Déclaration d’Indépendance représente une toile de John Trumbull. La Déclaration d’indépendance est un timbre comprenant de multiples détails. La version la plus précieuse de ce timbre est un essai non utilisé avec le centre inversé. 8 – le Tiflis (500.000$) Nous n’avons parlé jusqu’à présent que de timbres des USA, mais il y a évidemment des timbres dans d’autres pays, n’est-ce pas? Ce timbre est connu sous le nom de timbre de Tiflis, et est connu comme le timbre-poste le plus rare de Russie. Le timbre a pris le nom de Tiflis, la ville russe où ces timbres ont d’abord été créés en 1857. Aujourd’hui, Tiflis est connu sous le nom de Tbilissi, qui est en fait la capitale de la Géorgie. Contrairement aux deux autres timbres mentionnés ci-dessus, où il existe de nombreuses «copies», mais seuls quelques-uns valent beaucoup d’argent, il n’y a que cinq timbres Tiflis connus existants aujourd’hui. Chacun de ces timbres vaut 500 000 $, quelle que soit leur qualité. Ces timbres ont une vraie histoire derrière eux, et le fait qu’ils sont si difficiles à trouver contribue certainement à leur valeur. 7 – La paire tête-bêche de « In Peso » de Buenos Aires  (575.000$) Le prochain timbre sur notre liste des timbres-poste les plus rares jamais émis est également extérieur aux États-Unis. Ce timbre ultra rare coûtait initialement 1 peso lorsqu’il a été émis en 1859. La raison pour laquelle ce timbre particulier est si populaire est dû à une erreur. Une paire tête-bêche est un ensemble de deux timbres horizontaux ou verticaux, dont l’un est l’image retournée ou miroir de l’autre. Même dans sa version «correcte», ce timbre de Buenos Aires est déjà précieux, et s’il est en bon état il vaut des milliers de dollars. Une seule de ces paires est connue. Il y a plusieurs années, il a existé une deuxième paire, imprimée horizontalement au lieu de verticalement. Cependant, on soupçonne que ce timbre n’existe plus aujourd’hui. 6 – Le Mauritius Post Office (600.000$) Il est temps maintenant de parler de ce timbre, connu sous le nom du Post Office de l’Ile Maurice, qui a été émis en 1847. Il existe deux versions de ce timbre, l’un en orange et l’autre en bleu. Le timbre orange vous aurait coûté à l’époque un centime, et le bleu deux pence. Ils ont été émis à l’origine par l’île Maurice, alors colonie britannique et désormais nation insulaire indépendante. Ce timbre a été l’un des premiers timbres-poste britanniques produits en dehors du pays, et 30 exemplaires au moins existeraient encore aujourd’hui. Ces timbres sont célèbres pour être parmi les plus rares de tous les temps, et deux de ces timbres sur lettre ont été vendus pour plus d’un million de dollars en 1993. A suivre …
  • L’art français #9

    1 L’art français #9
    Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français. A raison d’un chapitre chaque semaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art. Voici donc la suite : III-2 – Les Arts Décoratifs (1ere partie) Bonne lecture !
  • L’art français #8

    1 L’art français #8
    Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français. A raison d’un chapitre chaque semaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art. Voici donc la suite : III-1-e – Le type normand Bonne lecture !