D'un camp à l'autre

Carte postale avec carte-réponse du Stalag XX B Marienburg vers le stalag VI D Dortmund.

Bizarre la marque de censure en forme d'écusson. Pourquoi la carte est-elle en italien et en allemand? À cause de l'entente?

Stalag vi

Stalag vi bis

Jean me dit:  Quand au cachets de censure des camps on en trouve de toutes les sortes, avec des abeilles, une clé, un verre, un signe, une tète de cheval,.... toute ces figures au Stalag VI J.


Comme dans beaucoup de camp durant la Seconde Guerre Mondiale, beaucoup de cachet et de formes diverses existent.

En suivant ces liens, vous découvrirez quelques cachets provenant de Stalag, il y a eu jusqu'à une vingtaine de cachets différents dans certains camps, ne pouvant tous les montrer, j'en ai sélectionné certains.

Quelques uns sont plus rares à trouver que d'autre, vous le découvrirez au cours de vos recherches futures.

- Stalag VIIIA-Görlitz

- Stalag IA-Stablack

Ici, nous sommes en présence d'une carte envoyé par Mr DABÉ Maurice, matricule 6137 interné au Stammlager XXB à Marienburg, prisonnier de guerre français, à son frère DABÉ André " à la communauté française du camp" à Dortmund (Stalag VID). Il arrivait souvent que les prisonniers se prêtent entre eux des cartes pour écrire si un venait à en manquer. C'est apparemment ce qu'il s'est passé ici car ces cartes rédigées en Allemand-Italien étaient destinées aux prisonniers de guerre Italien.

Comme on peut le voir sur la première carte, la griffe " Nicht M-Stammlager VID" nous indique que le destinataire ne figure pas dans les effectifs du camp principal Stalag VID à Dortmund. Si on regarde de plus près l'adresse du destinataire, il n'y ai fait aucune mention du Stalag VID de Dortmund ce qui est obligatoire pour que le courrier arrive mais juste 'la ville, la rue, le quartier', on peut donc se demander si André est prisonnier, je pense certainement que oui. Le destinataire a surement été tranféré dans un autre camp mais le courrier ici n'a pas suivi car hormis le cachet du Stalag XXB et celui du Stalag VID, il n'y a aucune autre indication de redirection.

Sur le second pli qui est une carte-réponse faîte par Mr DABÉ Maurice, matricule 6137 Stalag XXB-Marienburg, à son frère André, il est impossible de déterminer l'adresse de l'expéditeur (Absender) celle ci étant illisible donc entre ces deux courriers, il est impossible de dire dans quel camp se trouve Mr DABÉ André.

Jean-Luc

Sur le Forum de l'ACTL, Samuel a laissé une réponse et un très bon lien: http://actl.forumgratuit.org/t1174-courrier-entre-les-stalags 

Harald

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je vous mets un commentaire de M. Wolfgang Vogt  de l'ArGe Zensurpost en ligne.

 

Remarques

 

1. Formulaire

 

Les cartes de correspondances existaient en de différentes langues. Les plus fréquentes étaient en anglais et français, mais aussi en polonais, flamand, serbe et italien. Il était prévu que chaque nationalité de prisonniers de guerre puisse utiliser sa propre version linguistique. Si ceci n'était pas possible, on utilisait ce qui était disponible. Pour les prisonniers de guerre et leur famille, il était plus important de pouvoir écrire que de suivre le formalisme.

Quand on voit la date d'envoi (décembre 1944), on sait qu'il existait une situation de pénurie et que ça ne dérangeait personne en quelle langue était écrit la carte.

 

2. Cachets de censures des camps

La forme des cachets ne fut pas fixée de façon centralisée, la production de ces cachets non-plus. Chaque circonscription militaire et chaque camp était autorisé à générer son propre développement artistique.

Sous les 2900 (!) différents types de cachets connus, il existe des formes exceptionnelles, dont je vous en présente quelques-unes.

Types 1

 

Il en est de même pour les marques des censeurs. En règle générale ce furent des chiffres.

Il incombait au camp de prisonniers de choisir une possibilité de contrôler par la suite, quelle personne a contrôlé le courrier. C'est ainsi que l'on utilisa aussi des symboles.

Voici quelques exemples:

Exemples

Depuis 1988 il existe un manuel pour les censures des camps (à voir sur la page web de l'AGZ "www.arge-zensurpost.de", sous le chapitre "Literatur"). Beaucoup de listes sur internet et dans les forums sont issues de ce manuel, la plupart du temps sans indication de source, reconnaissable par la prise en charge des erreurs d'antan.

 

Wolfgang Vogt

Fichier original en allemand: Anmerkungenanmerkungen.doc (103.5 Ko)

  • EXEMPLE DE COURRIERS

    1 EXEMPLE DE COURRIERS
    Voici un de ces courriers cité dans la rubrique, appartenant à mon épouse (un petit cadeau de Jean). Ça colle également pour la thématique chevaux qu'elle fait. La carte vient d'un camp de Belgrade pour l' Oflag, le cachet avec la tête de cheval étant le cachet de censure de l'Oflag. Jean me dit que la carte était dans une enveloppe.