Ancien PG- Travailleurs libres

À la fin de 1944, alors que la France est presque entièrement libérée par les Alliés, environ deux millions de Français se trouvent encore en Allemagne et la plupart travaille plus ou moins pour le Reich. Parmi eux, on dénombre un million de prisonniers de guerre.

Une seconde catégorie de 200 000 hommes est formée des anciens prisonniers de guerre qui ont choisi le statut de « travailleur libre », soumis aux lois nazies. Ils ne sont alors plus protégés par les conventions internationales.

Carte

Carte2

Lettre expédié de Lambersart dans le Nord à destination de "Böhlitz-Ehrenberg" en date du 28/08/1944, au tarif du 1er Février 1942 de la lettre 1er échelon à destination de l'étranger.

Bande de censure de la commission de Frankfurt/Main

Ce genre de courrier est paraît il rare, mais je n'en ai pas la moindre idée. Je l'ai trouvé en rangeant des lettres ce matin. Auriez-vous plus d'info sur le sujet ?

Quelques liens :

STO

Instructions pour les PG

Vente Decampe

Réponse de Jean:

Bonjour à tous,

En ce qui concerne le Tarif France vers la Reich, il faut savoir qu'il a été modifié le 25.08.44 suite au Congres de Vienne de 1942. Voir un extrait du JO du Reich N° 83 du 25.08.1944 page363 §277 

1004810049Tarif dr fr

- lettre jusqu'à 20g = 3.50 ff  -  Carte postale 1.80 ff Voir un article dans le catalogue Maury page 647.  

10035

En général le courrier des STO n'est pas rare surtout les plis avec le cachet de passage à l'ABP ( Ae dont il existe plus de 30 types différents voir les encoches du cadre). Les lettres du mois d'aout sont serte plus rares car le service postal ne fonctionne plus correctement et au mois de septembre (12.09) il est totalement interrompu. Le seul moyen de communication sont les Formules de la Croix Rouge

Jean

Et encore un petit mot d'Ivan en manque de temps car pris par son travail:

En bref, sans entrer dans des considérations sur le tarif postal, je considère que la lettre soumise par Jean-Luc n'est pas rare. En effet, il y avait une pléthore de travailleurs français en Allemagne en 1944.
 
En revanche, ce qui est plus rare, ce sont les courriers des travailleurs français volontaires, c'est-à-dire avant juin 1942. Je cherche d'ailleurs désespérément ce genre de plis.

Ivan