Censures postales en Allemagne à partir de 1945

Ce genre de courrier n'est pas tellement collectionné car il y en a des masses.
Ce sont plutôt les affranchissements qui sont recherchés.

Les seules censures qui sont très recherchées se sont celles de la zone française, car elles sont faites sporadiquement donc
beaucoup plus rares que celles de la zone  américaine ou britannique.

Mais restons dans ce chapitre et je vous montre quelques lettres qui sortent de l'ordinaire, 2 de la zone américaine et 1 de la
britannique, surtout très intéressantes avec leurs contenus, car là on voit  bien les réactions du censeur.

Zone américaine reconnaissable au cachet avec la marque U.S. CIVIL CENSORSHIP GERMANY+ l'aigle et dessous un chiffre qui nous dévoile le lieu du centre de contrôle.

Lettre de Bâle du 17 juillet 1946 pour une firme de Stuttgart.
Une étiquette gommé CCD-P-5  (CCD = Civil Censorship Division) est collée sur l'adresse "à remettre à l'expéditeur" Type A-111, le cachet du censeur  40515 est barré.
Les N° 40'000 proviennent du centre de contrôle d'Esslingen, à gauche la bande de fermeture sans fin typique des censures US.

10056 120048 1

Pour l'instant on ne connaît pas la cause du retour!
Comme contenu, il y a une lettre commerciale.

30040

En plus le censeur a glissé un papillon CCD-P-4 Type A-119  indiquant le motif du retour "que le courrier commercial n'est pas autorisé".
En bas du papillon la date du contrôle avec le N° du censeur.
Les étiquettes sont imprimées en 4 langues: anglais, allemand; français et russe dont le texte est en caractère latin.

40037 1
___________________________________________________________
Lettre de Bâle du 07 août 1946 pour la Firme IG Farben de Berlin au bas de l'enveloppe en manuscrit " Deutsch / Russische Zone". Une étiquette gommée de retour  d'un autre type A-114 est collée sur l'adresse, dont la partie du bas a été coupée.
A gauche cachet de censure barré et bande de fermeture.

5003360029

Contenu une lettre commerciale

70030
En plus le censeur a glissé dans cette lettre 2 papillons:
un indiquant que la lettre fut retour car l'expéditeur n'a pas respecté les règlements  Type A-120 ( voir erreur d'accent: réglements).

80024
L'autre indiquant le motif que les lettres de l'étranger sont limitées aux messages privés et familiaux, c’est à dire que le courrier commercial est interdit.
Étiquette type  A-121  avec la date du contrôle et le N° du censeur 10516, qui est a moitié  visible sur l'enveloppe.
Ce N° correspond a un censeur de centre de Munich (10000 à 11000).

90022
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les cachets de la zone britannique ont l'inscription BRITISH CENSORSHIP GERMANY au milieu une couronne et dessous un N° qui nous indique le lieu du centre de contrôle.

Lettre "imprimé" de Bad Blankenstein du 12 mars 1947, 15 dans le cachet nous donne le code postal de l'époque: région de Thuringe. A gauche le cachet de contrôle avec le N° 0472 qui est Bonn.
Le censeur a collé un morceau d'une bande fermeture du type utilisé au cours de la deuxième guerre mondiale, de ce fait il ne correspond pas avec le N° du censeur avec un cachet de retour à l'expéditeur du Type B-125c.

100025
Là malheureusement il n'y a qu'une partie du contenu, c'est un papillon du  Type PC 23 (non catalogué chez Riemer 1977) indiquant le motif du retour: "que le nom et l'adresse de l'expéditeur est a mettre sur l'enveloppe".
Au bas le N° du censeur 0472 et la date 19.2.46, a gauche les indication de l'imprimerie CCGPP. un N° 4850D. puis la date
d'impression 2-47 et le nombre d'exemplaire 35M (35'000).

        
110021 

_______________________________________________________
Ce ne sont que quelques exemples de lettres retournées par la censure.

Jean.