LA CAMPAGNE D'ORIENT

Pour ce thème, je me sers de la page perso de Nadia Pla, qui m'en a donné l'autorisation. Le texte de la page est tellement bien fait, qu'il est inutile d'en rajouter. J'intègre quelques cartes postales, juste pour embellir un peu.

La campagne d'Orient 1915-1917

a) Les guerres balkaniques au début du siècle

En 1908, l'Autriche-Hongrie et la Russie s'accordent pour pénétrer les Balkans, alors sous la domination turque de l'Empire Ottoman (sauf la Serbie et le Monténégro, qui avaient acquis leur indépendance en 1878). De nouveaux pays émergent : la Bosnie, annexée par l'Autriche-Hongrie et la Bulgarie (quant à la Serbie, elle est protégée par la Russie). Puis, en 1912, c'est l'Albanie qui prend son indépendance.

1912 : première guerre balkanique. L'Empire Ottoman échoue face à une coalition de la Serbie, la Bulgarie, la Grèce, le Monténégro et la Roumanie. Les Grecs s'emparent de Salonique (actuelle Thessalonique) et la Macédoine est libérée du joug ottoman.

Salonique

1913 : deuxième guerre balkanique. Elle oppose les mêmes belligérants, sauf que cette fois-ci, c'est la Bulgarie qui est seule contre tous et c'est l'Empire Ottoman qui se joint aux autres. L'enjeu de cette guerre est le partage de la Macédoine, qui n'a donc pas eu le temps d'être indépendante. Finalement, elle est partagée entre la Grèce, la Serbie, le Monténégro et la Bulgarie (cf. la carte)

Capture 30

b) Les forces en présence en 1914

Capture 31

b) L'intervention des pays occidentaux

En 1915, les Français et les Anglais décident d'ouvrir un front en Orient. Ils mènent une première offensive à Gallipoli, presqu'île du continent européen qui appartenait à l'Empire Ottoman, dans le détroit des Dardanelles. C'est un échec.

Constantinople

Ils décident ensuite de débarquer à Salonique (ce qui est d'autant plus maladroit que la Grèce est neutre !) pour aller soutenir la Serbie contre la Bulgarie. Celle-ci vient en effet d'envahir la partie serbe de la Macédoine et s'en prend bientôt à la Serbie elle-même.

Salonique 1Salonique 2

Cartebalkans2

 

En octobre 1915, la Serbie doit faire face à une attaque conjointe des Allemands, de l'Autriche-Hongrie et des Bulgares. Le corps expéditionnaire français (arrivé à Salonique au milieu du mois) tente de leur porter secours en novembre en remontant la vallée du Vardar, mais c'est trop tard : les Bulgares prennent Monastir et l'armée serbe doit se replier en Albanie.

VardarDemis capous vardarLac doivanSerbe

Quant aux Français et aux Anglais, ils n'ont plus rien à faire dans la région. Toutefois, ils restent à Salonique, pour dissuader la Grèce et la Roumanie, neutres, d'entrer en guerre aux côtés de l'Allemagne et de la Turquie. De décembre 1915 à l'été 1916, la longue attente des Français dans les camps de Zeitenlick ou de Kjorzine, aux portes de Salonique, n'est interrompue que par un zeppelin allemand qui vient lâcher des bombes sur la ville dans la nuit du 31 janvier et par quelques incursions dans la région au printemps.

En juillet 1916, les Bulgares s'emparent de Florina. Les Français repartent en guerre et reprennent cette ville le 18 septembre puis, dans la foulée, Monastir le 19 novembre (où ils sont rejoints par l'armée serbe). Les Alliés (Français, Anglais, Italiens, Russes et Serbes, qui ont tous fait leur jonction) restent dans la région pour maintenir leurs positions.

Monastir 1Monastir 2

Source du texte: http://patrick.nadia.pagesperso-orange.fr/Introduction_historique.html   MERCI!