CARTOPHILIE

La cartophilie est la pratique de la collection des cartes postales.

Les collectionneurs de cartes postales sont appelés « cartophiles ».

Brève histoire de la cartophilie

Les illustrations des cartes postales suscitent leur collection par thèmes (les métiers, les villages d'un département etc.), par usage (envoyées par les soldats depuis le front).

Au cours des années 1900-1920, en France, la pratique de la collection des cartes postales prend un grand essor, et de très nombreux albums familiaux sont remplis. Retrouvés après la mort de leurs propriétaires et présentés dans les vide-greniers et foires à tout, ils fournissent aux nouveaux collectionneurs des années 1980, un champ de recherche important de cartes souvent bon marché. Les Français se passionnent alors pour l'histoire de leur village natal ou encore d'adoption (périurbanisation et rurbanisation) ; les cartes postales du début du XXe siècle illustrent ce passé.

Des catalogues sont publiés, donnant des cotations. Des marchands spécialisés ouvrent leur commerce et des ventes aux enchères amplifient le phénomène, faisant ainsi monter les prix.

Au milieu des années 1970, les collectionneurs comprennent vite l’intérêt de la carte postale. Nous sommes à la fin des « Trente Glorieuses » (selon l'expression de Jean Fourastié) : trente années de croissance économique sans précédent qui suivent la Seconde Guerre mondiale. Une croissance admise à l’époque comme le remède à tous les maux. Une croissance qui a mis en mouvement l’ascenseur social. Mais une croissance qui a nécessité un exode rural et éloigné une grande partie de la population de ses racines. Quand la machine se grippe, il faut revenir aux vraies valeurs. L’intérêt pour la carte postale s’inscrit dans ce cadre là. Elles sont les derniers témoins d’un monde disparu car elles ont su arrêter, un instant, le temps qui passe vraiment trop vite.[réf. nécessaire]

En 1975, Gérard Neudin, un polytechnicien amateur de cartes postales, va publier pour la première fois un annuaire qui va devenir au fil du temps la référence des cartophiles. Des clubs de collectionneurs vont se constituer et la carte postale va atteindre des prix jusque là inconnus dans les ventes publiques. Ce sera un nouvel âge d'or pour la carte postale.

La collection de cartes postales, contrairement à celle de timbres, est de plus en plus populaire.[réf. nécessaire]

Source: Wikipedia

https://sites.google.com/site/museedelacartepostale/valeur-et-cotation-des-cartes-postales--3

http://cartophilia.free.fr/valcpa.htm

  • PACKETFAHRT

    1 PACKETFAHRT
    La Neue Berliner Omnibus und Packetfahrt Aktien-Gesellschaft fait partie des 13 postes privées de Berlin entre 1873 et 1929. Cette poste vit le jour le 12 janvier 1886. La desserte de lettres prend fin le 31 mars 1900, mais l'expédition de colis, d'argent et de valeurs déclarées continue jusqu'en 1929, ensuite ce fut la Reichspost qui prit la relève. Belle carte ajourée de cette époque. Petit lien avec bien d'autres choses intéressantes: http://briefmarken-spezial.de/Berliner-Packetfahrt-Gesellschaft
  • ZURÜCK

    2 ZURÜCK
    Notre membre Jean Specht m'a tout d'abord envoyé une carte postale du pont de Kehl à insérer sur le site et m'a dit que cette carte n'aurait jamais du être postée! Voici l'explication et j'avoue ne pas avoir su, mais nous apprenons tous les jours et n'avons jamais fini d'apprendre. Merci pour ce petit cours Jean. Bonjour Harald,Bien que je ne suis pas cartophile,  j'en ai quand même quelques une dans ma collection.Celle que je te scanne est aussi une vue du pont.A vrai dire elle n'aurais pas du passé, ci le censeur aurait fait son travail correctement!D'après le décret sur les communications avec l'étranger non ennemi du  02.04.1940, tout envoi de cartes à vue de toutes sortes était interdit!Je scanne une deuxième carte pour montrer cette interdiction.Jean Voici la preuve! À jo, kenn Wunder kommt de Kart net an. So wie de lueje det ich se à verbiete! Je voulais vous montrer tout le décret (Amtsblatt), mais c'est trop lourd donc je ne vous montre qu'un petit extrait des interdictions. Pour les personnes intéressées par le décret complet, je peux l'envoyer par mail. Harald Après mille détours et mille souffrances j'ai enfin réussi! Hallelujah!!! images.compressed-1.pdf (258.31 Ko) images.compressed-2.pdf (301.18 Ko) images.compressed-3.pdf (308.48 Ko) images.compressed-4.pdf (304.77 Ko) Ce genre de cachet existe aussi en rouge et avec cinq lignes. L'image nous vient de notre ami Gérard. Merci à toi! Ce qui est montré, ce sont les cachets avec les deux dernières cases vide, c'est de ceux que j'avais écrit.Dans une des cases on a ajouté un cachet linéaire.Certains de ces cachets linéaires ont été fait pour les petites enveloppes (format carte de visite) car là le grand cachet n'avait guerre de place et pour signaler l'infraction le cachet linéaire suffisait accompagné du cachet rectangulaire de retoursur le coté adresse.Ces cachets ne sont pas tellement rare bien que pas facile à trouver. De ce genre de cachet, il en existe 7 différents !Maintenant nous en avons vu trois, l'un avec six cases, les deux de Gérard avec six cases mais deux vides, et un à quatre cases sur la carte "Lueg". Jean m'a proposé de m'en montrer d'avantage et je lui ai dis allons-y puisque la machine est lancée! Il ne s'est pas fait prier. Bon parfait, tout d'abord, je te présente le plus petit des cachets avec plusieurs infractions. Lettre de Str-Schiltigheim du 03.12.43 avec au verso le cachet avec 3 motifs ici "weil nicht an Schalter aufgeliefert" XLes cachets avec trois motifs sont les plus rares. Les cachets à 6 cases dont deux vides, je n'en ai pas d'Alsace.Lettre de Cologne du 19.06.40 ici "Gefuterte Briefumschläge unzulässig" X Puis pour terminer le cachet linéaire sur une enveloppe de carte de visite. Lettre de Chalons s. Saône du 22.07.42 pour  Strasbourg.Du coté adresse un autre cachet de retour concernant le décret sur les communications du 09.11.40 ( tout le long de cette période de censure il y a maints décrets qui on été publié!!) Au verso comme la place manque pour le grand cachet des infractions le censeur n'a mis que le cachet linéaire "Privatdrucksachen unzulässig" X Voilà.               Jean On aurait très bien pu mettre tout ceci sous la rubrique "Censures".    
  • LES BELLES CARTES D'ALSACE

    1 LES BELLES CARTES D'ALSACE
    Il fallait absolument que je commence ce nouveau thème! Pourquoi? Notre Monsieur Edmond sait enfin scanner et s'est empressé de m'envoyer quelques images. C'est extraordinaire. Assez blagué. Il est vrai que ces cartes sont très belles et ça vaut le coup de les montrer puisque c'est régional. Je n'ai que le recto des cartes en images. La première carte est de Heiligenstein avec une vue du village, du Mont-Sainte-Odile et du chateau d'Ottrott. La deuxième est de Bergheim. Merci pour ce début de thème cher Edmond! Harald
  • DETTWILLER

    1 DETTWILLER
    Dettwiller est le village de mon enfance. Les temps et les noms de rues changent mais les souvenirs restent. Heureusement par moment il y a l'église et la boucherie Will pour se situer, sinon ça deviendrait difficile. Son histoire est à voir ici car des gens plus spécialisés que moi pourrons mieux vous conter son histoire: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dettwiller   Lettre de Dettwiller du 3 mars 1832 oblitérée à Saverne.   On voit bien la griffe C.F.I.R (courrier français premier rayon). Le petit cachet ovale qu’on ne voit pas bien est DR (décime rural: Le décime rural désigne une taxe fixe instituée par la loi du 3 juin 1829 et destinée à financer le service des facteurs ruraux). Il y a aussi le cachet de Saverne du 6 mars 1832 avec (67) déjà. Carte de Hobart (Tasmanie) pour Dettwiller. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 18 avril 2017 Quelques nouvelles trouvailles! Je ne sais pas si les cartes sont communes ou rares, de même les oblitérations mais nous avons des spécialistes en la matière. Café Fischer, actuellement Berry et en face la mairie? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ Les deux cartes suivantes font certainement partie d'une série?  
  • LES PONTS DE KEHL

    1 LES PONTS DE KEHL
    Je dis bien "les" ponts de Kehl et pas "le" pont! D'Kehler Bruck, c'est celle qui est connue par les gens qui l'empruntent pour passer en Allemagne. Quand il y a les bouchons aux heures de pointes c'est vraiment agréable. Il existait déjà un pont dès 1388 dit Lange Bruck. Eh oui, je m'en souvient les jeunes! Ce pont fut souvent détruit et reconstruit. Le premier pont "moderne" date de 1897 et une ligne de Tram allait jusqu'à Kehl. C'est le 23 septembre 1960 que le nouveau pont pris le nom de "Pont de l'Europe". Il ne faut néanmoins pas oublier le pont ferroviaire qui traverse le Rhin avec la mise en service du 11 mai 1861. Pareil pour ce pont, détruit et reconstruit maintes fois! C'est le 12 août 1956, pil poil deux ans avant mon anniversaire que fut inauguré le nouveau pont, je m'en souviens. En 2010 fut construit un autre pont pour franchir à plus grande vitesse (120 km/h). Il existe de nombreuses cartes postales à ce sujet. Il serait intéressant de pouvoir les dater. La troisième date (à été écrite en 1924), la quatrième en 1915. Pour les deux premières je n'ai pas de dates. J'inclus un bon site et je suis content de montrer des cartes qu'ils n'ont pas! http://www.cparama.com/forum/strasbourg-pont-de-kehl-t23342.html Une carte de Jean Voir explication pour cette carte: http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/album-photos/cartophilie/zuruck/
  • LE "BAEHNEL" DE ROMANSWILLER

    1 LE "BAEHNEL" DE ROMANSWILLER
    Lien découvert récemment auquel il n'y a rien à ajouter. Il est quand-même étonnant de voir combien de liaisons existaient jadis et maintenant il n'y a plus rien! L'automobile a certes poussé à la disparition de ces voies et aujourd'hui on parle de covoiturage etc. N'aurait-il pas été mieux de conserver tout ça et de l'entretenir? Oui, la rentabilité, l'argent, c'est ce qui détruit encore plus que l'automobile! Bonne lecture. http://www.obersteigen.fr/train/baehnel.cfm
  • STRASBOURG

    1 STRASBOURG
    L'histoire de Strasbourg n'est plus à faire. C'est la capitale de notre région. Strasbourg a aussi une très belle cathédrale! Elle a été pendant longtemps le plus haut bâtiment du monde. Celui qui veut lire son histoire en détails peut se renseigner sur Wikipédia. Il est clair que la cathédrale prenne une place importante dans les illustrations des cartes postales. Le temps a passé depuis et les endroits montrés ne sont plus d'actualité. Il reste néanmoins les souvenirs! Il y a aussi la Place Gutenberg! Cartes postales d'après l'œuvre de l'artiste alsacien Albert Koerttge (Strasbourg 1861-1940 Heiligenstein, aquarelliste, lithographe et aquafortiste). Si quelqu'un pourrai me communiquer une courte biographie, je lui serais reconnaissant. Je n'ai malheureusement rien trouvé sur Internet. 26/03/2015: J'ajoute quelques cartes! Pour les fans de la ville de Strasbourg, un petit lien super: http://www.jm-cognee.com/blog/perso/dossiers/dossier%20archi/page_archi.html
  • LA MICHELINE

    1 LA MICHELINE
    L'instigateur de ce thème est notre membre Joseph qui m'a envoyé un fichier PPS et qui m'a fait faire indirectement des recherches sur ce moyen de transport. Bonne idée Joseph! La Micheline était le premier véhicule ferroviaire monté sur pneus. C'est une invention d'André Michelin. L'histoire peut être lue sur wikipédia. Les Michelines ont été trés populaires jusqu'au début du vingtième siècle, mais furent remplacées par le trains express régionaux, dommage. la-micheline.pps (4.3 Mo)
  • LUPSTEIN

    1 LUPSTEIN
    Les informations concernant notre village de Lupstein sont issues de Wikipédia parce que notre site est fait pour montrer des timbres, cartes postales et tout ce qui tourne autour de la philatélie. Les explications sont souvent issues d'autres sources. Lupstein est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Alsace. Elle appartient au canton de Saverne. Pendant la guerre des Rustauds, le 16 mai 1525, le village, refuge de paysans en révolte qui avaient quitté Saverne est brulé et toute sa population massacrée. On trouve encore aujourd'hui près de l'église un ossuaire qui, selon la légende, contiendrait les os des paysans morts. Les autres informations peuvent être lues en cliquant sur les liens. Quelques cartes postales de Lupstein vous sont montrées ci-dessous. Je ne sais pas combien il en existe, mais peut-être qu'un spécialiste nous donnera ces informations? Les images sont du net et personnelles. D'autres images sont les bienvenues!  
  • LA CAMPAGNE D'ORIENT

    1 LA CAMPAGNE D'ORIENT
    Pour ce thème, je me sers de la page perso de Nadia Pla, qui m'en a donné l'autorisation. Le texte de la page est tellement bien fait, qu'il est inutile d'en rajouter. J'intègre quelques cartes postales, juste pour embellir un peu. La campagne d'Orient 1915-1917 a) Les guerres balkaniques au début du siècle En 1908, l'Autriche-Hongrie et la Russie s'accordent pour pénétrer les Balkans, alors sous la domination turque de l'Empire Ottoman (sauf la Serbie et le Monténégro, qui avaient acquis leur indépendance en 1878). De nouveaux pays émergent : la Bosnie, annexée par l'Autriche-Hongrie et la Bulgarie (quant à la Serbie, elle est protégée par la Russie). Puis, en 1912, c'est l'Albanie qui prend son indépendance. 1912 : première guerre balkanique. L'Empire Ottoman échoue face à une coalition de la Serbie, la Bulgarie, la Grèce, le Monténégro et la Roumanie. Les Grecs s'emparent de Salonique (actuelle Thessalonique) et la Macédoine est libérée du joug ottoman. 1913 : deuxième guerre balkanique. Elle oppose les mêmes belligérants, sauf que cette fois-ci, c'est la Bulgarie qui est seule contre tous et c'est l'Empire Ottoman qui se joint aux autres. L'enjeu de cette guerre est le partage de la Macédoine, qui n'a donc pas eu le temps d'être indépendante. Finalement, elle est partagée entre la Grèce, la Serbie, le Monténégro et la Bulgarie (cf. la carte) b) Les forces en présence en 1914 b) L'intervention des pays occidentaux En 1915, les Français et les Anglais décident d'ouvrir un front en Orient. Ils mènent une première offensive à Gallipoli, presqu'île du continent européen qui appartenait à l'Empire Ottoman, dans le détroit des Dardanelles. C'est un échec. Ils décident ensuite de débarquer à Salonique (ce qui est d'autant plus maladroit que la Grèce est neutre !) pour aller soutenir la Serbie contre la Bulgarie. Celle-ci vient en effet d'envahir la partie serbe de la Macédoine et s'en prend bientôt à la Serbie elle-même.   En octobre 1915, la Serbie doit faire face à une attaque conjointe des Allemands, de l'Autriche-Hongrie et des Bulgares. Le corps expéditionnaire français (arrivé à Salonique au milieu du mois) tente de leur porter secours en novembre en remontant la vallée du Vardar, mais c'est trop tard : les Bulgares prennent Monastir et l'armée serbe doit se replier en Albanie. Quant aux Français et aux Anglais, ils n'ont plus rien à faire dans la région. Toutefois, ils restent à Salonique, pour dissuader la Grèce et la Roumanie, neutres, d'entrer en guerre aux côtés de l'Allemagne et de la Turquie. De décembre 1915 à l'été 1916, la longue attente des Français dans les camps de Zeitenlick ou de Kjorzine, aux portes de Salonique, n'est interrompue que par un zeppelin allemand qui vient lâcher des bombes sur la ville dans la nuit du 31 janvier et par quelques incursions dans la région au printemps. En juillet 1916, les Bulgares s'emparent de Florina. Les Français repartent en guerre et reprennent cette ville le 18 septembre puis, dans la foulée, Monastir le 19 novembre (où ils sont rejoints par l'armée serbe). Les Alliés (Français, Anglais, Italiens, Russes et Serbes, qui ont tous fait leur jonction) restent dans la région pour maintenir leurs positions. Source du texte: http://patrick.nadia.pagesperso-orange.fr/Introduction_historique.html   MERCI!
  • L'Oncle Hansi

    2 L'Oncle Hansi
    Hansi, un artiste bien de chez nous, n'est pas uniquement connu en Alsace, mais à travers le monde. J'ai pensé mettre quelques cartes postale dessinées par l'artiste, car ça fait partie de notre culture, notre patrimoine. Hansi est né et mort à Colmar, mais je n'ai pas envie de recopier Wikipédia. Je préfère vous mettre le lien. http://fr.wikipedia.org/wiki/Hansi Je remercie tout particulièremant Monsieur Anthony Fleischer, responsable de développement du "Marché de l'Oncle Hansi"! Nous vous autorisions à diffuser les cartes postales sur votre site sous condition de mettre en légende: copyright Musée HANSI Riquewihr. Voilà, c'est fait et c'est visible pour tout le monde. Passons aux cartes maintenant. Vous pouvez les agrandir en cliquant sur l'image! J'espère que ça plaira?! Harald Quel artiste Hansi! Magnifique!
  • Le Métropolitain

    1 Le Métropolitain
    30 ans de tergiversation : la naissance du Métropolitain parisien C'est en 1845 que né entre Paris et les compagnies de chemin de fer, l'idée d'établir un chemin de fer dans Paris. A cette époque il s'agissait simplement de transporter les marchandises d'un point à un autre. Cette idée restera sans suite jusqu'en 1871 à la suite des premières élections municipales de Paris. Le sujet fut remis à l'ordre du jour lors d'une réunion du conseil générale de la Seine. Le projet proposait la création d'un chemin de fer local desservant tout le département de la Seine. Un compromis entre les omnibus et les tramways assurant la desserte entre Paris et le réseau des chemins de fer nationale et régionale. À l'époque, la voie ferrée dans Paris se limitait aux neuf gares terminus en cul-de-sac et aux six gares de passage interconnectées par la Petite Ceinture, ligne circulaire ouverte aux voyageurs et comprenant 21 gares. Deux projet vont alors s'opposer, la municipalité parisienne souhaitant réaliser un réseau placé sous tutelle locale et assurant une desserte de la ville répondant en priorité aux besoins de ses habitants tandis que les compagnies de chemin de fer et les services de l’État (Préfecture, Ponts et Chaussée, Conseil d'État) axent le futur réseau sur des prolongements des lignes existantes aboutissant dans les gares parisiennes (gares Saint-Lazare,du Nord, de l'Est, de la Bastille, de Lyon, d'Austerlitz, d'Enfer, des Invalides et Montparnasse) reliées entre elles par la ligne de Petite Ceinture. Le conflit est renforcé par de profondes divergences politiques. Entre 1856 et 1890, plusieurs projets sont élaborés sans qu’aucun n’aboutisse. Sur le plan technique à côté de projets farfelus s’opposent les propositions de réseau aérien, à la manière des premiers métros américains, et de réseau souterrain. Les projets aériens sont contestés par ceux qui redoutent une dégradation des plus belles perspectives parisiennes, tandis que les projets souterrains suscitent des craintes pour la sécurité et la santé des voyageurs. La combinaison de plusieurs facteurs finit par débloquer le projet parisien : on peut citer la pression de l'opinion publique mobilisée par les échecs précédents, la croissance démographique parisienne, l’exemple des capitales étrangères, l'arrivée d'hommes nouveaux à des postes clés de la municipalité, du gouvernement et des services techniques de l'État, le changement des équilibres politiques, l'apparition de lobbies industriels (les compagnies électrotechniques) favorables au métro et l’approche de l’exposition universelle de 1900. Tous ces facteurs décident les autorités à lancer enfin la construction du métro. La solution de la ville de Paris est retenue. L’État concède à celle-ci la conception et la réalisation de l’ouvrage. Après l’adoption le 20 avril 1896 du projet de réseau de Fulgence Bienvenüe et d'Edmond Huet, le « chemin de fer métropolitain » est déclaré d’utilité publique par une loi du 30 mars 1898: le décret prévoit la construction d’une première tranche de 6 lignes avec une option pour 3 autres lignes. Les travaux sont lancés le 4 octobre 1898 dans le cadre d’une convention passée entre la Ville de Paris et la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris (CMP), propriété d'un Belge, le baron Édouard Louis Joseph Empain. Le cahier des charges du métro de Paris précise que celui-ci sera souterrain, à traction électrique, avec une voie à écartement normal et un gabarit de 2,40 m qui interdit toute circulation des trains normaux. Le métro de Paris ne doit pas franchir les portes de Paris. Le cahier des charges impose de construire des voies avec une déclivité maximale de 40 mm/m et un rayon de courbure minimal de 75 mètres. La longueur des stations est fixée à 75 mètres. Elle sera portée par la suite à 90 mètres (effectif sur l'ensemble des lignes 1 et 4) puis 105 mètres (généralisé sur aucune ligne). Le projet initial comporte une ligne circulaire Étoile-Nation-Étoile et deux lignes transversales, une Nord-Sud (Porte de Clignancourt-Porte d’Orléans) et une Est-Ouest (Avenue Gambetta - Porte Maillot). La première ligne (Porte de Vincennes - Porte Maillot) est ouverte au public le 19 juillet 1900 afin de desservir les épreuves des jeux Olympiques d’été de 1900 au bois de Vincennes. Les édicules sont conçus par l’architecte emblématique de l’art nouveau, Hector Guimard. En 1900, il y a deux classes, le prix de la première est fixé à 25cts et celui de la seconde à 15cts quelque soit le parcours. Une seconde convention est passée le 31 janvier 1904 qui confie à une autre compagnie, la Société du chemin de fer électrique souterrain Nord-Sud de Paris (Nord-Sud), la ligne entre Montmartre (en fait Notre-Dame-de-Lorette) et la Porte de Versailles. L’inauguration de celle-ci, le 4 novembre 1910 sera retardée par la crue de la Seine de janvier 1910.
  • Papouasie Nouvelle-Guinée

    1 Papouasie Nouvelle-Guinée
    La cartophilie s'avère comme une collection fort intéressante. Les prix de certaines cartes le sont aussi. La carte présentée est estimée à 1800,00 euro. Elle figur dans la vente sur offre de décembre 2014 chez Firma Jennes & Klüttermann, Köln. À vos chéquiers!!! Il s'agit de l'expédition sur le fleuve Sepik dans les provinces de Sandaun. http://fr.wikipedia.org/wiki/Sepik En prime la nouvelle revue "The Papuan Villager" de décembre.
  • Belles cartes postales du monde entier

    1 Belles cartes postales du monde entier
    Des cartes postales, il y en a des masses. Les oblitérations et griffes font partie de la marcophilie, mais ce que je voulais particulièrement montrer, c'est l'esthétique exceptionnelle de certaines cartes. Comme exemple deux cartes allemandes, l'une de Munich et l'autre de Nuremberg, présentée recto-verso. Le destinataire, Monsieur Ollivier de Bordeaux était sûrement collectionneur. Sur la carte de Nuremberg, Monsieur Bernhard Ensner lui demande d'affranchir les cartes avec différentes petites valeurs comme lui le fait aussi. Les affranchissements sont philatéliques, mais ça n'enlève rien à la beauté des cartes postales. Je vous invite à présenter à votre tour, d'autres cartes!
  • MUSEE DES AMOUREUX

    1 MUSEE DES AMOUREUX
    Présenté sur FR3 aujourd'hui, je tenais à vous faire part de ce Musée, le plus petit du monde avec tout de même plus de        20 000 cartes. Certaines sont uniques. Je pense que ça vaut la peine d'être vu par ceux qui en ont l'occasion. C'est quelque chose de très spécial et en plus ça concorde très bien avec la Saint Valentin! http://www.sundgau-sudalsace.fr/LEI/Musee-des-amoureux-et-du-patrimoine-sundgauvien.htm?HTMLPage=/culture-et-patrimoine/musees.htm&action=&page=1&commune=&categorie=1900045s1900200&genre=1900009&nom_recherche=&ID=269000091&TYPE=1900200&langue=1&sessionalea=
  • LES GRANDS GOULETS

    1 LES GRANDS GOULETS
    Les grands goulets sont des gorges dans le département de la Drôme dans le massif du Vercors. Une route y fut construite, il faudrait plutôt dire percée de 1844 à 1854. Cette route fut aussi appelée la route du vertige. Depuis 2008 cette route fut fermée à toute circulation en raison des chutes de pierres. La construction était un travail titanesque au péril de la vie de ceux qui y travaillaient. Aujourd'hui on ne peut que difficilement s'imaginer le dur labeur en cette époque, qui, comme si souvent fut exécuté par des travailleurs étrangers. Cliquez sur les images pour les agrandir! https://jihel48.wordpress.com/2013/03/15/974/ L'idée pour ce thème cartophile m'est venu grace au lien suivant envoyé par ma belle-sœur! Merci! http://vercorstv.wmaker.tv/In-Memoriam-les-Grands-Goulets_v497.html  Mettre le son.
  • S'MOLSEMER BAHNELE / LA LIGNE MOLSHEIM-SAVERNE

    1 S'MOLSEMER BAHNELE / LA LIGNE MOLSHEIM-SAVERNE
    Je me souviens encore de cette ligne qui existait dans ma jeunesse. Tout ce qui reste en entrant dans Saverne est une sorte de monument, le reste du pont dans ce fameux virage en S qui existait avant la mise en service du contournement de Dettwiller. J'en ferai une photo pour la mettre sur le site. N'ayant pas grand-chose comme images de cette ligne  qui évoque sûrement des souvenirs chez nos anciens (mais peut-être que vous auriez quelque chose pour moi?), je joins deux magnifiques liens. http://www.trainmolsheim.com/index.php?option=com_content&view=article&id=4&Itemid=4 http://www.wangen-alsace.net/t56-la-gare-de-wangen
  • La ligne d'Andelot - La Cluse ou ligne des hirondelles

    1 La ligne d'Andelot - La Cluse ou ligne des hirondelles
    Il n'est pas nécessaire que j'essaye de vous expliquer l'histoire de cette ligne. Wikipédia a toutes les données: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_d%27Andelot-en-Montagne_%C3%A0_La_Cluse Tout ce que je constate, est que ça a du être un travail titanesque qui mérite le respect. Je vous mets quelques cartes ainsi qu'un lien (vidéo) que vous pourrez visionner. J'en ai déjà parlé a Bernard, lui disant que ça vaudrait bien une visite, pourquoi pas avec quelques membres?! Clic sur image pour agrandissement! Mettez le son! https://www.youtube.com/watch?v=43inz2yJ5GM Bon voyage. http://www.saint-claude-haut-jura.com/ete/ligne-des-hirondelles.html#.VOcxf4d0zX4
  • Les cartes postales Zieher

    1 Les cartes postales Zieher
    Les cartes postales Zieher ne sont sans doute pas trop connues par les collectionneurs, mais l'esthétique est vraiment remarquable! C'est trop beau et très bien fait. Je vous mets un lien en ligne qui vaut le coup d'être vu. Merci à M. Mouret pour son autorisation! http://www.cparama.com/forum/cartes-philateliques-ottmar-zieher-munchen-t4283.html 17/03/2015: J'ajoute des cartes mises à disposition pour le site par un super gars! Merci, tu te reconnaitras.
  • Vic-Sur-Seille jadis

    1 Vic-Sur-Seille jadis
    Anciennement « Vicus Bodatius » ainsi nommée par les Romains. Vic-Sur-Seille fut autrefois le centre d'une exploitation intense des sources salées à l'époque Gauloises et Gallo-romaines. L’êvêque Bertram y fit construire un château et des fortifications en 1200.  Elle fût à la fin du 13ème siècle, chef-lieu du Temporel de l’êvêché. Il y avait de nombreuses communautées religieuses, le collège fut construit en 1746 et il abrite encore de nos jours les classes de CP à CM2. Après l'annexion par la Prusse en 1871, les nouvelles frontières précipitèrent le déclin de la ville au profit de sa voisine "Château-Salins". Vic-Sur-Seille est la patrie du peintre Georges de la Tour ( 1593-1652 ). Ancienne gare ( les voies ferrées n'existent plus aujourd'hui) Ancien Hôpital  Aujourd'hui il abrite sur la gauche de l'escalier, la cuisine de la Maison de Retraite et sur la droite, la Chapelle . La petite place du marché. Celle çi existe toujours sous la dénomination "Place de la Halotte". La place du Moulin Aujourd'hui, le moulin n'existe plus mais l'endroit subsiste toujours malgré les modifications apportées au fil des ans.    Le Pont-Neuf détruit puis en pleine réfection. Il existe toujours.    Le pont central avant et après. Il a été reconstruit depuis et est toujours en place     La rue principale en descente et en montée. Beaucoup de bâtiment de l'époque subsiste encore aujourd'hui.     Le 1er Novembre 1914, passage en revue des troupes sur la Place du palais. Les magasins ont aujourd'hui disparus mais la Place est toujours là avec pratiquement les mêmes bâtiments.
  • COSTUMES ET TRADITIONS

    1 COSTUMES ET TRADITIONS
    Bien sûr je mets l'Alsace et la Lorraine en premier puisque c'est notre région. Est-ce que ce n'est pas beau de voir cette fraternité entre les deux régions? Pardon, nous faisons partie de la même actuellement, alors ça va, tout baigne. Les costumes traditionnels d'autrefois ne se portent plus, sauf pour certaines occasions, mais je crois que la recherche d'identité s'intensifie à nouveau. J'espère que d'autres auront des cartes de la région ou d'autres régions à insérer?!
  • CAMP DE MAILLY

    1 CAMP DE MAILLY
    C'est Bernard M. qui m'a offert ces cartes du camp de Mailly. Il y en a bien plus mais je n'en montre qu'une petite quantité. Les cartes n'ont pas voyagé mais qu'importe, les font partie de notre histoire. Le camp de Maillt a été créé en 1902. Il fut très utilisé lors de la Première Guerre mondiale, en particulier pour équiper et entrainer le Cops expéditionnaire russe en France en 1916. Le camp a une surface de 12000 ha et actuellement une usine de destruction d'arme chimiques du programme SECOIA y est implantée.
  • L'HISTOIRE DE LA CARTE POSTALE

    1 L'HISTOIRE DE LA CARTE POSTALE
    Un peu de lecture pour vous, ça ne jamais de mal! http://data.axmag.com/data/201606/20160608/U145811_F384230/FLASH/index.html
  • LE CAMP D'OBERHOFEN

    1 LE CAMP D'OBERHOFEN
    C'est Jean qui m'envoie ce fichier car il s'inquiétait de mon silence radio. Il n'est pas normal qu'à cette heure-ci je n'aie encore envoyé de courriel. Il s'agit du camp d'Oberhoffen près de Haguenau. Vous constaterez que Jean et moi écrivons Oberhofen avec un F. Ce n'est pas une erreur car en regardant de près les cartes vous constaterez que pendant la période allemande ça s'écrivait ainsi! http://data.axmag.com/data/201610/20161030/U145811_F408147/FLASH/index.html
  • NORDHEIM

    1 NORDHEIM
    Un peu de philatélie locale pour cette fin de semaine. Merci pour le prêt de tes cartes B. Nordheim est connu pour son émetteur TV d'une hauteur de 273 mètres et par les locaux pour son restaurant et la chèvrerie où on fabrique fromages et saucissons. Église et Épicerie Georges Mehl / Nordheim En avion au-dessus de Nordheim / Église St-Pierre Incendie de Nordheim. Photographe Henry Bunz Cronenbourg Église de Nordheim / Vierge à l'enfant. Bas-relief en grès fin du XVème siècle. Restaurant au Cerf d'or / Joseph Wolf Classe???  
  • WANGENBOURG - ENGENTHAL

    1 WANGENBOURG - ENGENTHAL
    Beau site avec à gauche dans le menu les différentes cartes postales de la région de Wangenbourg à visionner. Je pense que ça fera plaisir à notre secrétaire?! Beautiful site with to the left in the menu the various postcards of the region of Wangenbourg to view. I think that that will please our secretary?! Schöne Webseite mit in der linke Leiste die unterschiedlichen Postkarten aus der Gegend von Wangenburg anzusehen. Ich denkedas wird unserem Sekretär gefallen? http://www.obersteigen.fr/accueil.cfm Nideck est à quelques kilomètres. Voici le poême d'Adalbert von Chamisso: http://www.valleebruche.com/557/les-geants-du-nideck/#.WLejUIWcE2w          
  • PRIVATPOST STRAßBURG

    1 PRIVATPOST STRAßBURG
    Entier postal de la poste privée de Strasbourg. Son état n'est pas exceptionnel. Je ne l'ai pas trouvé dans le Michel Privatpostmarken-Spezial. Que peut bien valoir cet entier qui diffère de celui montré par la SPAL (avec surcharge) dans le lien suivant? Merci pour tout renseignement. Postal stationery of the private post office of Strasbourg. His state is not excemptional. I have not found it in Michel Privatpostmarken-Spezial. What can well be worth this stationery which differs from that show by the SPAL (with overprint) in the following link? Thank you for any information. Ganzsache der Privatpost Straßburg. Ihr Zustand ist nicht besonders gut. Ich habe sie im Michel-Privatpostmarken-Spezial nicht gefunden. Was ist der Wert einer solchen Ganzsache die verschieden ist von der im folgendem Link gezeigten der SPAL ist (mit Aufdruck)? Danke für jede Auskunft. http://spal-philatelie.blogspot.fr/2011/02/les-postes-locales-privees-alsaciennes.html
  • ESTIMATION ET CRITERE DE RARETE DES CARTES POSTALES

    1 ESTIMATION ET CRITERE DE RARETE DES CARTES POSTALES
    À lire absolument si vous ne voulez pas faire d'erreurs! http://museedelacartepostale.fr/estimation-rarete-cartes-postales/
  • CONGO BELGE

    1 CONGO BELGE
    Bonjour cher Monsieur, Peut-être qu'un de vos lecteurs pourra m'aider? Maybe that one of your readers can help me? Vielleicht kann mir einer Ihrer Leser helfen? J'ai trouvé cet entier postal du Congo Belge et je ne possède pas de catalogue de cotation. Est-ce qu'il y a eu un grand tirage? J'ai l'impression que la surcharge du 15 est manuelle car elle est de travers. Fabrication? I found this stationery of the Belgian Congo and I do not possess catalog of quotation. Was there a big edition? I have the impression that the overprint is manual because the 15 is sideways. Manufacturing? Ich habe diese Postganzsache von belgisch Kongo gefunden, besitze aber keinen Katalog mit Bewertungen. Handelt es sich um eine große Auflage? Ich habe den Eindruck die 15 ist ein Handstempel weil er schief ist. Herstellung? Merci d'avance pour votre aide, Thank you in advance for your help, Danke im Voraus für Ihre Hilfe, Jean-Christophe
  • Carte postale d'Italie introuvable

    1 Carte postale d'Italie introuvable
    Je ne trouve pas cet entier postal italien dans le catalogue Michel Ganzsachen Europa West. Peut-être une carte privée? Qui pourrait me donner des renseignement? Merci d'avance. I do not find this Italian stationery in the catalog Michel Ganzsachen Europa West. Maybe a private card? Who could give me piece of information? Thank you in advance. Ich finde diese Ganzsache nicht im Michel Ganzsachen Katalog Europa West. Vielleicht eine private Karte? Wer könnte mir mehr informationen geben? Vielen Dank im Voraus.  
  • ENTIERS "SPECIMEN" DU MEXIQUE

    1 ENTIERS "SPECIMEN" DU MEXIQUE
    Est-ce que ces deux entiers postaux du Mexique, surchargés "Muestra" (Specimen) sont référencés dans un catalogue? Normalement ils sont destinés à l'UPU et pourtant on les trouve sur le marché! Quelle valeur peut-on attribuer à ces entiers? These two stationeries of Mexico, overprint " Muestra " ( Specimen), are they referenced in a catalog? Normally they are intended for the UPU and nevertheless we find them on the market! What value can we attribute to these stationeries? Sind diese zwei Ganzsachen von Mexico mit Aufdruck "Muestra" (Spezimen) in einem Katalog verzeichnet? Normalerweise sind sie für die UPU vestimmt und dennoch findet man sie auf dem Markt! Welchen Wert kann man diesen Ganzsachen zuordnen?  
  • CARTE-PHOTO

    1 CARTE-PHOTO
    Carte-photo de Trèves. Je ne connais pas la date et ne sais pas si on peut classer ça dans cartes postales? Quelle valeur lui attribuer? Marc Ledogar, rédacteur en chef de Cartes Postales Magazine pourra certainement nous en dire plus?! Merci d'avance Marc, Harald  Photo-card of Trier. I do not know the date and do not know if we can classify that in postcards? What value to attribute her? Marc Ledogar, editor-in-chief of Cartes Postales Magazine can certainly tell it to us more?! Thank you in advance Marc, Harald Foto-Karte von Trier. Ich kenne das Datum nicht, und weiß auch nicht ob man dies als Postkarte einordnen kann. Welchen Wert is ihr zu gewähren? Marc Ledogar, Chefredakteur von Cartes Postales Magazine kann uns bestimmt mehr darüber sagen?! Vielen Dank im Voraus Marc, Harald  https://www.cparama.com/forum/cp-mag-cartes-postales-magazine-t10271.html Réponse / Response / Antwort: Bonjour Harald, je fais paraître la carte avec le commentaire suivant : Ref. 381 -    Réponse de la rédaction : Pour commencer il faut voir si l’image en question a un dos de carte postale ou non ? La dénomination « postale » nous indique que le carton en question est destiné à être expédié. Il en est de même pour les cartons publicitaires actuels 10,5 x 14,8 cm. S’ils n’ont pas de dos postal nous ne les considérons pas comme étant une carte postale mais un simple carton publicitaire ayant un visuel sur les deux faces. Le puriste ne va pas considérer le carton en question comme une CP. La CP photo en question représente un militaire sans grade spécifique. Il s’agit (?) sans doute d’un uniforme d’apparat de type « hussard entre » 1870 et 1914. L’unité la plus connue des hussards est celle de l’élite qui arbore une tête de mort. Trèves (Trier en Allemagne) a toujours été une ville de garnison. Charles de Gaulle de retour de Pologne, il épouse, en 1921, Yvonne Vendroux. Affecté à l’état-major du maréchal Pétain, le capitaine de Gaulle sert ensuite à Trèves, en Allemagne (1927). Mais peut-être que nos lecteurs plus spécialisés (Militaria, uniformes, etc.) sauront apporter plus de précisions. Le studio "Foto Schmitt" existe toujours à Trier et se trouve Rindertanzstraße 7 - 54290 Trier. Allemagne. Il suffit décrire.   Answer of the writing: to begin it is necessary to see if the image in question has a back of postcard or not? The "mail" name indicates to us that the cardboard in question is intended to be sent. It's the same for current advertising cardboards 10,5 x 14,8 cms. If they have no mail back we do not consider them as being a postcard but a simple advertising cardboard having a picture on both faces. The purist is not going to consider the cardboard in question a Postcard. The photo postcard in question represents a serviceman without specific rank. It is doubtless a uniform of splendor of type "hussar between" 1870 and 1914. The unity the most known for the hussars is the one of the elite which raises a death's-head. Trier was always a garrison town. Charles de Gaulle of return of Poland, he marries, in 1921, Yvonne Vendroux. Allocated to the top management of marshal Pétain, the captain de Gaulle serves then to Trier, in Germany (1927). But maybe that our more specialized readers (Militaria, uniforms, etc.) will know how to bring more precision. The studio "Foto Schmitt" always exists to Sort out and is Rindertanzstraße 7 - 54290 to Sort out. Germany. It is enough to write.   Antwort der Redaktion: um anzufangen, muß man sehen, ob das fragliche Bild einen Rücken der Postkarte hat oder nicht? Die Postbezeichnung zeigt uns an, daß die fragliche Pappe vorgesehen war um gesandt zu werden. Es gilt daher ebenso für die gegenwärtigen Werbepappen x 10,5 14,8 cm. Wenn sie keinen Postrücken haben, betrachten wir sie nicht, wie eine Postkarte sondern eine einfache einen Fotokarte mit auf den beiden Seiten Werbungen. Der Purist wird keine fragliche Pappe als eine Postkarte betrachten. Die fragliche Fotokarte stellt einen Militär ohne spezifisches Rang dar. Es handelt sich Zweifellos um ein Festuniform von Typ "Husar" zwischen 1870 und 1914. Die bekannteste Einheit der Husaren ist diejenige der Elite, die einen Totenkopf zeigt. Trier war immer eine Garnisonsstadt. Charles de Gaulle auf dem Rückweg vom Polen heiratet er, in 1921, Yvonne Vendroux. Für den Führungsstab des Marschall's Pétains bestimmt, dient der Kapitän de Gaulle in Trier, in Deutschland (1927). Aber vielleicht, daß einer unserer speziallisierten Leser (Militaria, die Uniformen, u.s.w.) mehr dazu sagen könnte. Das Studio "Foto Schmitt" existiert immer noch und befindet sich Rindertanzstraße 7 - 54290, Trier. Deutschland. Es genügt zu schreiben.   Amicalement,  Marc    Studio CPC BP 29 - F 64390 Sauveterre-de-Béarn Tél Fixe 09.70.777.633 ou Tél. Portable 06.89.20.29.26 studiocpc7@gmail.com www.studiocpc.fr
  • LES CARTES POSTALES DE JEAN CHAPERON

    1 LES CARTES POSTALES DE JEAN CHAPERON
    Quelques cartes humoristique pour rendre la journée plus agréable! Some funny cards to enjoy the day! Ein paar humoristische Karten, um den Tag angenehmer zu machen! http://online.fliphtml5.com/immj/pgur/#p=1
  • CARTE-REPONSE DES USA

    1 CARTE-REPONSE DES USA
    Carte-réponse des USA sans aucun cachet, bizarre! Carte philatélique? Il y avait aussi une vignette sur cette carte, de quelle vignette s'agit-il? Reply card of the USA without any stamp, strange! Philatelic card? There was also a label on this card, what label is it? Antwortkarte aus den USA ohne Stempel, seltsam! Philatelistische Karte? Es gab auch eine Vignette auf dieser Karte, um welche Vignette handelt es sich?
  • PHOTO D'ADOLF HITLER ET JEUNE FILLE JUIVE VENDUE AUX ENCHÈRES

    1 PHOTO D'ADOLF HITLER ET JEUNE FILLE JUIVE VENDUE AUX ENCHÈRES
    Ein Foto mit Adolf Hitler und einem jüdischen Mädchen hat in den USA für mehr als 10.000 Euro den Besitzer gewechselt. Das Schwarz-Weiß-Bild des Fotografen Heinrich Hoffmann wurde schon am Dienstag im US-Staat Maryland für 11.520 Dollar (10.200 Euro) versteigert, wie die "Washington Post" berichtete. A photo with Adolf Hitler and a Jewish girl has changed the owner in the USA for more than 10.000 Euros. The black-and-white picture of the photographer Heinrich Hoffmann was already auctioned on Tuesday in the US state of Maryland for 11.520 dollars (10.200 Euros) how "Washington Post" reported. Une photo avec Adolf Hitler et une fille juive a changé de propriétaire aux USA pour plus de 10.000 euros. L'image noire et blanc du photographe Heinrich Hoffmann a été déjà vendue aux enchères mardi dans l'état de Maryland pour 11.520 dollars (10.200 euros) d'après le commentaire du "Washington Post". Que faut-il en penser? What think of it? Was soll man davon halten? https://www.t-online.de/nachrichten/wissen/geschichte/id_84788680/foto-von-adolf-hitler-und-juedischem-maedchen-in-den-usa-versteigert.html
  • NOT A POSTAL STATIONEY / PAS UN ENTIER POSTAL / KEINE GANESACHE

    1 NOT A POSTAL STATIONEY / PAS UN ENTIER POSTAL / KEINE GANESACHE
    https://manimkrishnan.blogspot.com/ J'ai vu cette pièce dans le lien ci-dessus et j'ai écris à Joachim Wrede, Christian Sperber et à Fakhar Chaudhry la chose suivante : I saw this piece in the link above and I have write to Joachim Wrede, Christian Sperber and to Fakhar Chaudhry the following thing: Ich habe dieses Stück im Link oben gesehen und schrieb an Joachim Wrede, Christian Sperber und Fakhar Chaudhry folgendes : Hallo, ein Bild ist im Anhang. Haben Sie so etwas schon gesehen? Was ist es genau?   Hello, a picture is in the appendix. Have you already seen such a thing? What is this exactly?   Bonjour, une image est en fichier-joint. Avez-vous déjà vu pareille chose? Qu'est-ce exactement?   Viele Grüße, Harald Zierock   Une réponse a été envoyée par Dr Jan Ulrich Clauss que je remercie!   An answer was sent by Dr Jan Ulrich Clauss whom I thank!   Eine Antwort wurde von Dr Jan Ulrich Clauss gesandt, dem ich sehr herzlich danke !   Dear Collector, according to my knowledge, FP stationaries have never prepayment indications as FP´s are free of charge for soldiers, in most countries of the world. In my opinion the picture does show a postal stationary indeed. There are hundreds of such postal stationaries in other countries. However, you will always find orthodox postal historians saying: No prepaid function - no postal stationary. But a preprinted card used for services free of charge needs an adoption of the definition of a postal stationary (Ganzsache) accordingly. We had this discussion for many years with postcards free of charge for competitions to win a prize (Preisausschreiben) in Yugoslavia. And the respective Study Group manifested the opion that these are Ganzsachen of full validity. Here the operational objective is decisive, not the formal arrangement of the document.    Cher Collectionneur, à ma connaissance des entiers de la Poste aux Armées n'ont jamais  d'indications de prépaiement, elle est gratuite pour les soldats dans la plupart des pays du monde. À mon avis l'image montre vraiment un entier postal. Il y a des centaines d'entiers postaux de ce genre dans beaucoup d'autres pays. Cependant vous trouverez toujours des historiens postaux orthodoxes qui diront, pas de prepaiement, pas d'entier postal. Mais une carte préimprimée pour des services gratuits est une adoption de la définition entier postal en conséquense. Nous avions cette discussion il y a quelques années avec des entiers sans indication de prépaiement pour les concours en Yougoslavie. Le groupe d'études a manifesté son opinion que ces entiers avaient leur entière validité. Ici l'objectif opérationnel est décisif, pas l'arrangement formel du document.   Lieber Sammler, nach meiner Kenntnis hatten Ganzsachen der Feldpost nie Vorrauszahlungshinweise, für Soldaten in den meisten Ländern der Welt waren sie kostenlos. Meiner Meinung nach, zeigt das Bild tatsächlich eine Ganzsache. Es gibt hunderte dieser Ganzsachen in vielen Ländern der Welt. Jedoch werden Sie immer orthodoxe Posthistoriker finden, die sagen werden, keine Vorauszahlung, keine Ganzsache. Aber eine vorgedruckte Karte verwendet für kostenlose Dienstleistungen braucht entsprechend die Definition Post-Ganzsache. Wir hatten diese Diskussion vor einigen Jahren wegen Ganzsachen ohne Vorauszahlungen für Preisausschreiben in Jugoslawien. Und die jeweilige Studiengruppe manifestierte die Meinund, daß diese Ganzsachen ihre volle Gültigkeit hätten. Hier ist das Arbeitsziel, nicht die förmliche Anordnung des Dokumentes entscheidend.   Dr Jan Ulrich Clauss RPSL FGI Board India & southern Asia Study Group ArGe-YU Chairman Yugoslavia Study Group 150 Mbs RSC Rhodesian Study Circle - Europ.Representative 400 Mbs   J'espère que ma traduction est assez bonne ? I hope that my translation is rather good ? Ich hoffe meine Übersetzung ist einigermaßen gut? Harald 
  • EAST INDIA POSTCARD

    1 EAST INDIA POSTCARD
    Entier postal des Indes Orientales de Mangalore du 19 septembre 1895 pour le bureau de poste de Dadar à Bombay. Le cachet de Dadar est illisible. Il s'agit d'échanges ou d'achats de timbres-poste. Il y a aussi la partie retour de Bombay pour Mangalore qui elle, n'est pas oblitérée. D'après le catalogue "Postal Stationery of British India 1856 - 1947" de Pratisad Neurgaenkar, il devrait s'agir de la carte PC1, A1 (Higgins & Cage, CA1 (Lang), P1 (Jain) du 01/07/1879, ¼ A Brown on Buff, 121 x 74 mm avec une cote de 10 $ en neuf, et 1 $ en oblitéré si j'ai raison bien sûr. Un petit lien pour étayer : Postal stationery of East India of Mangalore of September 19th, 1895 for the post office of Dadar to Bombay. The stamp of Dadar is illegible. It is about exchanges or about purchases of postage stamps. There is also a part of reply of Bombay for Mangalore who, is not obliterated. According to the catalog "Postal Stationery of British India 1856 - 1947" of Pratisad Neurgaenkar, it should be about me the card PC1, A1 (Higgins & Cage), CA1 (Lang), P1 (Jain) of 01/07/1879, ¼ A Brown on Buff, 121 x 74 mm with a quottion in mint of $10 and $1 used if I am right of course. A small link to support : Postganzsache Ost-Indiens von Mangalore vom 19. September 1895 für die Post von Dadar in Bombay. Die Stempel von Dadar ist unlesbar. Es geht um Austausch oder Ankäufe von Briefmarken. Es gibt auch einen Teil mit Rückantwort von Bombay für Mangalore der nicht gestempelt ist. Nach dem Katalog "Postal Stationery of British India 1856 - 1947" von Pratisad Neurgaenkar handelt es sich um die Karte PC1, A1 (Higgins & Cage), CA1 (Lang), P1 (Jain) vom 01/07/1879, ¼ Brown on Buff, 121 x 74 Mm mit einer Preisangabe von 10 $ postfrisch, und 1 $ gelaufen, wenn ich recht hab natürlich. Ein kleiner Link als Zusatz :  http://www.anwarscoincollection.com/2012/05/20/postage-stationary-british-india/ ERRARE HUMANUM EST !!! Lieber Herr Zierock, nach Neurgaonkar ist dies die Frage- und Antwortkarte PC8 mit geändertem Wappen. Beachten Sie u.a. die Stellung des Schwanzes des Löwen. to Neurgaonkar this is the card and reply-card PC8 with changed coat of arms. Among other things, take attention of the position of the tail of the lion. pour Neurgoankar, il s'agit de la carte et carte-réponse PC8 avec les armoiries changées. Faites attention entre autre à la position de la queue du lion.                                                                      PC1                                                                       PC8 Mit freundlichen Grüßen / With kind regards Christian Sperber http://www.fg-indien.de/index.html