LES POSTIERS À DOS DE CHAMEAUX DU SOUDAN

Un tout petit exposé pour relater cette péride postale de l'histoire. J'ai traduit approximativement comme j'ai pu.

Sudan1a


Partout dans la deuxième moitié du 19ème siècle la Grande-Bretagne a continué à développer son Empire, y compris le Soudan. Le plus grand pays dans le continent africain est un territoire à faible densité avec une zone d'environ un million de miles carrés. La capitale Khartoum, au bord du Nil, est approximativement à 3000 miles et à six heures de vol de Londres.

Dans ce contexte il est peut-être plus facile de comprendre l'énormité des tâches et les difficultés qui ont été rencontrées par les constructeurs de l'Empire Victorien, comment ils ont cherché à établir l'ordre civil, y compris un Service Postal, dans cette zone énorme et désolée. Les escarmouches sanglantes avec les infidèles et les derviches dans un tel terrain non apprivoisé et sauvage ont été illustrées dans les bandes dessinées d'aventure avec les images des soldats héroïques du Corps d'armée à Chameau, portant des casques coloniaux et des uniformes de désert lors des batailles avec l'ennemi.

La victoire à la Bataille d'Omburdman en 1898 a mis fin à l'autorité barbare des Mahidistes. Le général Herbert Kitchener a été nommé Commandant de l'Armée anglo-égyptienne avec comme ordres de rétablir la paix et l'État de droit.. Le pays a été alors conjointement administré par la Grande-Bretagne et l'Égypte, raison pour laquelle les timbres du Soudan ne montrent pas de Monarque britannique.

Une de ses premières tâches était de réintroduire un système postal réalisable qui a inclus des timbres poste. Avant le contrôle britannique en 1884 les timbres étaient principalement égyptiens et sont collectionnés pour leurs cachets de la poste soudanaise. Les premiers timbres soudanais officiels étaient plutôt provisoires avec 8 valeurs égyptiennes différentes surchargées "SOUDAN" en 1897.

On a demandé à un artiste professionnel de soumettre des idées pour une nouvelle conception mais on a considéré que le coût était trop élevé. Au début 1897 Kitchener a fait une visite aux troupes placées à Korti où il a rencontré le Capitaine Edward Stanton dont le travail était de dessiner des cartes militaires. Stanton avait "griffonné" des croquis dans les marges des cartes et c'est comme ça que ses talents artistiques ont été reconnus. Stanton s'est porté volontaire pour fournir les designs pour les timbres et on lui a donné cinq jours pour achever la tâche! C'était l'arrivée du courrier régimentaire par le chameau plutôt que le bateau qui a donné l'idée à Stanton pour son design. Il a demandé qu'un membre d'une tribu locale se pare du costume de guerre et tourne  autour de lui à dos de chameau. Stanton a aussi utilisé deux sacs en cuir en remplacement des sacs de courrier qu'il a rempli de paille et a inscrits sur l'extérieur les noms de deux villes Khartoum et Berbera avec une étoile et un croissant.

Détail du sac:

Sudan2a

De la Rue a imprimé les huit valeurs différentes sur papier vélin utilisant comme filigrane une rosette. Celle-ci a été changé en 1902 en étoile islamique croissant à cause de l'objection forte à l'encontre du symbole de la croix chrétienne, chaque fois qu'un timbre a été léché avant être collé par un fidèle!

Stanton a demandé un ensemble des huit nouveaux  timbres définitifs qui ont été publiés en mars 1898 et Kitchener répondu que le Capitaine devrait payer le prix de quatre shillings et six pence s'il voulait les posséder! Stanton a vraiment en effet reçu un set complet et une lettre personnelle du Général lui-même. Les copies de l'illustration originale et l'ensemble autographique sont gardées dans un musée à Khartoum.

Le Colonel Stanton, (rang avec lequel il est mis à la retraite) un homme modeste, a écrit en 1947 "le fait d'avoir plus ou moins accidentellement fait appel à moi pour concevoir le Timbre du postier à dos de chameau justifie à peine mon intrusion dans les royaumes de philatélie et le faite de se rendre soi-même connu.

L'impact "d'un griffonnage" militaire qui est devenu le Timbre de Chameau légendaire continue à résonner et être apprécié partout dans le monde Philatélique.

Le Soudan a acquis l'autonomie en 1954 et est devenu indépendant en 1956 et est maintenant une République islamique.

Quelques timbres, lettre et documents pour illustrer:

Soudan1

Soudan2 1

Soudan surcharge

Soudan pa

Soudan service

Soudan army

Soudan telegraphe

Soudan lettre

Camel

Sudan3

Sudan4

Pour la fin un petit reportage sur la disparition des chameaux en allemand.

http://data.axmag.com/data/201604/20160430/U145811_F379752/FLASH/index.html

 

Sources:

http://www.collectorsweekly.com/stories/178095-sudan-camel-series-stamps-overprints

http://www.groseducationalmedia.ca/vsc/sudan1.html

http://www.sandafayre.com/philatelicarticles/sudan.html